23 C
Port Louis
Tuesday, July 23, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

L’Union Africaine Va Créer Sa Propre Agence De Notation

Doit Lire

Afin de répondre aux inquiétudes du groupe concernant le caractère injuste des notations attribuées aux pays du continent, l’Union africaine a l’intention de créer une nouvelle agence africaine de notation de crédit l’année prochaine, a déclaré un fonctionnaire à Reuters.

Selon Misheck Mutize, expert principal de l’Union africaine en matière de soutien aux agences de notation, l’organisation se concentre sur le continent et fournit un contexte pour les données auxquelles les investisseurs pensent lorsqu’ils décident d’acheter des obligations africaines ou d’accorder un prêt privé à un pays.

Tout en déclarant qu’ils visent un lancement en 2024, “Nous avons déjà un énorme intérêt dans le secteur privé pour soutenir la mise en œuvre de ce projet”.

Les trois agences de notation affirment toutes que leurs notations sont cohérentes sur tous les continents et nient tout parti pris. Ravi Bhatia, analyste en chef de S&P pour les notations souveraines, a récemment déclaré que la société utilisait les mêmes normes dans toutes les régions.

En général, les notations de crédit servent à déterminer le risque de défaillance d’un emprunteur et à prendre en compte les conditions dans lesquelles les banques et autres prêteurs peuvent lui accorder un crédit. Des obligations internationales émises par plus d’une douzaine de pays africains sont actuellement en circulation.

Mutize a déclaré : “Notre objectif n’est pas de remplacer les trois grands… nous avons besoin d’eux pour soutenir l’accès aux capitaux internationaux. Notre objectif est d’élargir la diversité des opinions. Nous savons que les trois grandes agences suivent l’avis d’autres agences de notation plus petites. Elles ont reconnu que d’autres agences de notation plus petites ont un avantage dans la compréhension de la dynamique nationale”.

Selon M. Mutize, la nouvelle agence est une tentative de modifier l’histoire.

Le Mécanisme africain d’évaluation par les pairs (MAEP), une division de l’UA créée l’année dernière pour améliorer la gouvernance sur l’ensemble du continent, a été le fer de lance de la campagne visant à amener les ministres des finances de l’UA à approuver la proposition de création de la nouvelle agence au cours de l’été. En février, une résolution identique devrait être approuvée par l’ensemble du conseil exécutif de l’UA.

Selon M. Mutize, l’agence serait financée de manière indépendante par le secteur des entreprises, sous le contrôle de l’UA. Il a déclaré qu’il était trop tôt pour spéculer sur le secteur privé et les organisations internationales qui dirigeront l’agence, car ils travaillent sur un livre de présentation aux bailleurs de fonds et collaborateurs potentiels.

“Les investisseurs se sont montrés très positifs. Ils veulent voir ce que cela va donner”, a déclaré M. Mutize. “Tout investisseur est attentif à tout ce qui lui apporte des informations.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles