23.9 C
Port Louis
Sunday, April 21, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

37 Émme Sommet De L’UA : Coups D’état Militaires Et Guerres Électorales À L’ordre Du Jour

Doit Lire

Addis-Abeba a accueilli le Conseil exécutif des ministres des affaires étrangères de l’Union africaine du 14 au 15 février. Le rôle du Conseil des ministres est de coordonner et de prendre des décisions sur les politiques dans des domaines d’intérêt commun pour les États membres.

Les effets du changement climatique, le retour des coups d’État militaires, la violence avant et après les élections et les crises humanitaires liées à la guerre ont été soulignés. Moussa Faki Mahamat, président de la Commission de l’UA, a estimé qu'”ils constituent une menace sérieuse pour ternir les signes de l’émergence de l’Afrique dont nous sommes fiers”. 

Le ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale des Comores, qui préside également le Conseil exécutif, a souligné que l’extrémisme violent, le terrorisme et les changements anticonstitutionnels de gouvernement constituent une menace pour les processus démocratiques. “Nous n’avons pas ménagé nos efforts pour trouver une solution durable aux différentes crises qui affectent actuellement le continent. Au Caire, à Addis-Abeba et à Djibouti, la guerre au Soudan a mobilisé les énergies pour rapprocher les positions des belligérants”, a déclaré Dhoihir Dhoulkamal.

Au cours de la session ministérielle de deux jours, le thème des fissures croissantes dans l’intégration régionale a été abordé. Un “nouveau phénomène d’effondrement des institutions de gouvernance régionale et continentale” a été la cause de l’inquiétude, selon M. Faki.

La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest a annoncé le retrait “immédiat” du Mali, du Burkina Faso et du Niger le 28 janvier.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles