23.9 C
Port Louis
Sunday, April 21, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Le Ministre De La Santé Lance Un Atelier Sur La Mise En Ouvre Du E-Health Project

Doit Lire

L’atelier de mise en œuvre du projet e-Health a été lancé hier matin par le ministre de la Santé et du Bien-être, le Dr Kailesh Jagutpal, à l’hôtel Labourdonnais, à Port-Louis.

La représentante résidente du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) à Maurice et aux Seychelles, Mme Amanda K. Serumaga, et d’autres personnalités éminentes étaient également présentes.

Dans son discours d’ouverture, le ministre a parlé de l’initiative du gouvernement de mettre en œuvre avec succès le projet de santé en ligne conformément au programme gouvernemental 2020-2024.

Le ministre de la santé a souligné les défis associés au système actuel basé sur le papier, déclarant que pour une population de 1,2 million de personnes à Maurice, il y a cinq millions de dossiers de patients actifs et neuf millions de cartes de blessés. Il a donc insisté sur la nécessité de passer à des solutions numériques, en particulier pour la gestion des dossiers des patients, des détails et des résultats des tests.

Soulignant que le projet de santé en ligne est la solution optimale, le Dr Jagutpal a rappelé l’atelier de mise en œuvre du projet de santé en ligne qui s’est tenu le 18 novembre 2023 et a souligné sa nature collaborative avec le PNUD et son rôle en tant que suivi des efforts initiaux.

Le ministre Jagutpal a indiqué que le projet global de santé en ligne s’élevait à 600 millions de roupies et s’étendait sur deux phases, la première représentant 200 millions de roupies.

Health Minister Launches E-Health Project Implementation Workshop

À cet égard, il a ajouté que les résultats tangibles de la première phase seraient visibles à l’hôpital Jawaharlal Nehru à partir d’août 2024 et qu’ils s’étendraient ensuite aux autres hôpitaux régionaux, aux centres de santé, aux centres communautaires et aux cliniques médicales dans un délai de trois mois.

Enfin, il a souligné l’impact transformateur du projet sur le secteur de la santé publique et a exprimé sa gratitude pour le soutien du PNUD dans l’amélioration de la qualité globale des services de santé publique dans le pays.

Pour sa part, Mme Serumaga a souligné le rôle crucial de la transformation numérique pour aider les nations en développement à surmonter les défis dans le secteur de la santé publique. Elle a également mis en évidence le potentiel de la santé en ligne, qui permet d’opérer une transformation significative à cet égard dans le secteur de la santé publique.

Mme Serumaga a souligné que la mise en œuvre de la santé en ligne devrait être rentable et donner la priorité aux approches centrées sur le patient ainsi qu’à la gestion efficace de la confidentialité des patients. La représentante du PNUD a également réitéré l’engagement de l’organisation à investir dans les gouvernements et à les aider à développer et à renforcer leurs capacités.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles