23.9 C
Port Louis
Sunday, April 21, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Francfort Sera Le Siège De La Nouvelle Autorité Anti-blanchiment De L’UE

Doit Lire

La présidence belge de l’UE a annoncé jeudi que la nouvelle autorité de lutte contre le blanchiment de capitaux (AMLA) de l’UE aura son siège à Francfort, en Allemagne. L’UE espère que cette évolution renforcera ses efforts pour lutter contre les financements illicites.

Auparavant, l’organisation européenne s’appuyait sur les régulateurs nationaux pour mettre en œuvre ses réglementations, car il n’existait pas d’organisme paneuropéen chargé de surveiller l’argent sale, mais les États membres ne coopéraient pas toujours de manière satisfaisante.

Dans une déclaration faite le X, la présidence belge a indiqué que l’AMLA jouera un rôle crucial dans la lutte de l’UE contre le blanchiment de capitaux, le financement du terrorisme et les activités financières illicites. Il commencera ses activités au milieu de l’année 2025 et emploiera plus de 400 personnes. 

“L’AMLA changera la donne dans la lutte contre l’argent sale dans l’UE”, ont déclaré les co-rapporteurs Emil Radev et Eva Maria Poptcheva dans un communiqué du Parlement européen. “Il supervisera les entités financières les plus risquées, le secteur non financier et jouera un rôle crucial en empêchant les fraudeurs de contourner les sanctions financières ciblées.

Lors d’une conférence de presse, la commissaire européenne chargée des services financiers, Mairead McGuinness, a déclaré que de nouveaux types d’entreprises seraient inclus dans la réforme. “Nous atténuons les risques liés aux grosses sommes d’argent dans la limite de 10 000 euros pour les paiements en espèces à l’échelle de l’UE. Dans le même temps, nous nous attaquons aux risques posés par les crypto-monnaies et l’anonymat qu’elles permettent”, a-t-elle déclaré.

Pour la première fois, le Parlement européen et le Conseil ont décidé ensemble de la ville d’accueil d’une nouvelle agence de l’UE, en choisissant Francfort. Huit autres pays – la Belgique (Bruxelles), l’Irlande (Dublin), l’Espagne (Madrid), la France (Paris), l’Italie (Rome), la Lettonie (Riga), la Lituanie (Vilnius) et l’Autriche – avaient également présenté des candidatures pour accueillir l’AMLA.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles