25.3 C
Port Louis
Tuesday, February 27, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

80e Anniversaire De La Mort De Feu Anjalay Coopen : Le Stade Anjalay Rebaptisé Stade Anjalay Coopen

Doit Lire

Une plaque commémorative a été dévoilée, samedi, dans le cadre du changement de nom du stade Anjalay, à Belle Vue Harel, en stade Anjalay Coopen. Cet événement s’inscrit dans le cadre de la commémoration du 80e anniversaire de la mort de feu Soondrun Pavattan, également connu sous le nom d’Anjalay Coopen.

Cette cérémonie a été marquée par la présence du Vice-président de la République de Maurice, M. Marie Cyril Eddy Boissezon ; du Premier ministre, M. Pravind Kumar Jugnauth ; du Vice-premier ministre, ministre du Logement et de l’Aménagement du territoire, ministre du Tourisme, M. Louis Steven Obeegadoo ; le vice-premier ministre, ministre de l’éducation, de l’enseignement supérieur, des sciences et de la technologie, Mme Leela Devi Dookun-Luchoomun ; le ministre de la jeunesse, des sports et des loisirs, M. Jean Christophe Stephan Toussaint ; le ministre des arts et du patrimoine culturel, M. Avinash Teeluck ; des ministres et des membres du Parlement, ainsi que d’autres personnalités.

80th Death Anniversary of Late Anjalay Coopen

Dans son allocution, le Premier ministre a rappelé la tragédie survenue le 27 septembre 1943, lorsque la police coloniale de l’époque a ouvert le feu sur un groupe d’ouvriers qui avaient entamé une grève de protestation et que feu Anjalay Coopen et ses trois camarades, à savoir Kistnasamy Moonesamy, Moonsamy Moonien et Marday Ponapen, ont été tués en luttant pour les droits et la dignité du mouvement de la classe ouvrière.

Selon le Premier ministre Jugnauth, Anjalay Coopen représente une figure historique importante, en particulier pour les femmes, car elle est un symbole emblématique de la lutte du peuple mauricien pour les droits de l’homme, malgré le fait qu’elle n’avait que 32 ans et qu’elle portait un enfant à l’époque.

80th Death Anniversary of Late Anjalay Coopen

Le Premier ministre a également souligné l’importance de respecter la religion, la culture et les traditions de chacun, car ce sont ces valeurs qui ont permis à nos ancêtres, dont Anjalay Coopen, de rester forts et déterminés face aux atrocités commises par les colonialistes à l’époque. “La puissance coloniale et ses établissements ont été responsables de nombreuses atrocités commises à l’encontre des travailleurs, d’où l’impérieuse nécessité de se rattacher à l’histoire pour aller de l’avant”, a souligné M. Jugnauth.

Il a ensuite insisté sur le fait que l’héritage et les valeurs qui nous ont été transmis par nos ancêtres ne doivent pas être remis en cause, malgré tous les progrès et les développements qui ont été réalisés. À cet égard, le Premier ministre a réitéré l’engagement du gouvernement à jouer son rôle en veillant à ce que l’histoire de nos ancêtres et les événements majeurs soient dûment commémorés.

80th Death Anniversary of Late Anjalay Coopen

Pour sa part, le ministre Teeluck a indiqué que ce changement de marque a été effectué afin d’honorer la mémoire de la grande femme qu’était Anjalay Coopen et de rendre justice à l’histoire de nos ancêtres.

“Elle incarne le courage et la façon dont elle a sacrifié sa vie pour ses frères et sœurs restera à jamais dans les mémoires”, a fait remarquer le ministre. En outre, il a attesté que la contribution d’Anjalay Coopen au pays sera toujours reconnue et qu’elle est entrée dans l’histoire.

80th Death Anniversary of Late Anjalay Coopen

Le ministre Teeluck, soulignant que le gouvernement a toujours mis en avant les intérêts des travailleurs, s’est attardé sur les initiatives prises à cet égard. Il s’agit notamment de l’introduction du salaire minimum, qui s’élève actuellement à 15 000 roupies, de l’introduction du fonds portable de gratification à la retraite et de l’introduction d’une loi sur les droits des travailleurs.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles