19.4 C
Port Louis
Friday, June 21, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Une Malgache En Situation Irrégulière Ne Veut Pas Regagner Son Pays

Doit Lire

Une Malgache de 23 ans a été interpellée par des éléments de la Criminal Investigation Division (CID) de Curepipe le jeudi 1er février relativement à un cas de vol avec effraction. Lors de son interrogatoire, les policiers ont vérifié son passeport et ils devaient se rendre compte que cette jeune femme était arrivée à Maurice en tant que touriste le 30 octobre 2023 et devait quitter le pays à partir du 13 novembre 2023. Interrogée quant à sa présence sur le territoire mauricien alors que son visa avait expiré, elle a déclaré à la police, « Je ne veux pas retourner à Madagascar ». Elle a été placée en cellule au poste de police de Midlands pour un cas de vol avec effraction.

C’est la policière Azie de la CID de Curepipe qui a procédé à l’arrestation de cette Malgache qui vivait dans une maison située sur la Route Royale à Belle Rose. Elle a été emmenée au bureau de la CID de Curepipe pour y être interrogée au sujet d’un cas de vol avec effraction. Au cours de son interrogatoire et de la vérification de son passeport, la policière a découvert que son visa pour l’ile Maurice avait expiré en novembre de l’année dernière. Elle a déclaré à la policière, « Je ne veux pas retourner à Madagascar ». La Malgache est restée silencieuse lorsqu’elle a été informée de son délit de séjour illégal à l’île Maurice.

Par ailleurs, une opération policière pour traquer les étrangers en situation irrégulière à Maurice a été lancée le vendredi 2 février à la suite des informations reçues. Dirigée par le sergent Etwar de l’Emergency Response Service (ERS) de la Central Division, deux Bangladeshis ont été trouvés dans une maison à Petit Camp, Phoenix. Les deux hommes, âgés de 39 et 42 ans, n’ont pas d’adresse fixe. Le Passport and Immigration Office a confirmé que leurs permis de travail avaient expiré. Les deux hommes ont été traduits devant le tribunal avant d’être placés dans une cellule du centre de détention de Le Chaland, jusqu’à qu’ils soient déportés.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles