19.1 C
Port Louis
Sunday, July 21, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Travailleurs Engagés : 187 Ans Après Leur Arrivée Sur Le Bateau Atlas

Doit Lire

La période des travailleurs engagé à Maurice a officiellement commencé en 1834 jusqu’à 1910. Mais selon les recherches menées, les premiers travailleurs sous contrat sont arrivés à Maurice dès 1826. Pendant cette période, les Anglais avaient aboli le traité sur les esclaves et il y avait une pénurie de main-d’œuvre dans les plantations de canne à sucre. Non satisfaits de leurs conditions, ces ouvriers ont été rapatriés. Une deuxième tentative a eu lieu dans les années 1830 mais cela a également été arrêté par le gouvernement en 1839 parce qu’il y avait beaucoup d’abus.

La décision du Parlement britannique d’abolir l’esclavage dans ses colonies en 1833 a conduit à la mise en place d’un nouveau système de recrutement appelé en sous-traité. Un ouvrier sous contrat était un homme ou une femme libre, qui signait un contrat pour travailler loin de son pays d’origine pour un employeur pendant une période déterminée, généralement pour cinq ans. Les contrats des ouvriers précisaient leurs conditions d’emploi et décrivaient leur niveau de vie général, leur salaire, leurs heures de travail, leur type de travail, leurs rations, leur logement et leurs soins médicaux.

À Maurice, avant même l’abolition de l’esclavage le 1er février 1835, les planteurs appelaient à des ouvriers alors que l’industrie sucrière se développait rapidement. Le gouvernement colonial britannique voulait évaluer la viabilité de ce nouveau système et cherchait également à démontrer la supériorité de la liberté sur le travail forcé. La « Grande Expérience » a été lancée à Maurice qui, à titre de cas d’essai, a reçu les premiers travailleurs sous contrat. La Grande Expérience a officiellement commencé lorsque l’Atlas est arrivé d’Inde avec 36 travailleurs sous contrat à bord le 2 novembre 1834.

Au cours de cette période, 462 800 travailleurs sous contrat ont débarqué à Maurice. Alors que 452 800 étaient des Indiens, cependant, 16 659 étaient malgaches, comoriens, chinois ou africains continentaux. Il y avait aussi des Omanais et des Yéménites ainsi que des Indo-Réunionnais.

300 000 d’entre eux ont appris à aimer l’île Maurice et ils y fondèrent leurs familles et s’y enracinèrent alors que 15 000 ont fait l’aller-retour avec l’Inde.

Entre 1839 et 1842, l’émigration des travailleurs sous contrat de l’Inde a été suspendue à la suite des abus auxquels les premiers travailleurs contractuels de Maurice ont été soumis. L’immigration sous contrat a atteint son apogée entre 1843 et 1865 pour répondre aux besoins croissants de l’industrie sucrière de l’île Maurice, la colonie sucrière la plus productive de l’Empire britannique vers 1845.

L’immigration sous contrat a diminué à partir des années 1870 et a pris fin officiellement en 1910. L’ouvrier sous contrat a officiellement cessé en 1921, mais les travailleurs ont continué à être recrutés à la demande des planteurs. Le Bureau de l’ombudsman de l’immigration n’a été fermé qu’en 1938.

(Source: Aapravasi Ghat World Heritage Site)

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles