20.6 C
Port Louis
Tuesday, May 21, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Navin Ramgoolam Et Paul Bérenger S’expriment Sur Le Départ Du PMSD

Doit Lire

Navin Ramgoolam et Paul Bérenger ont rencontré la presse hier après la réunion entre les membres de l’exécutif des deux partis. Le leader du travailliste s’est plutôt attardé sur le départ du PMSD au sein de l’alliance de l’opposition. Selon lui, Paul Bérenger et lui-même ont tout fait pour que cette alliance soit concrétisée. Pour eux, l’importance était de sauver le pays qui va vers l’abîme ou le coût la vie devient intenable, la liberté qui est menacée, la répression etc., selon lui, il fallait tirer le pays dans ce précipice, il fallait marcher ensemble pour redresser le pays, il faut faire de sacrifices pour le pays.

Navin Ramgoolam est allé plus loin en affirmant qu’il était au courant des rencontres et des discussions entre les dirigeants du PMSD et ceux du MSM, il savait quand et où il se rencontrait. Il allègue de savoir qui était présent. Pour le leader des rouges, il a eu des tractations au plus haut niveau entre le PMSD et le MSM depuis environ un mois. Le leader des bleus, Xavier-Luc Duval était impliqué dans ces négociations.

Concernant la répartition des tickets, le fameux 35, 17, et 8. Le 20 mars, il l’a mentionnée sur une question d’un journaliste. Cette répartition est nécessaire vu la campagne communale de leur opposant maintient Navin Ramgoolam qui déclare que tout de suite, il a eu les commentaires d’Adrien Duval.

Navin Ramgoolam a aussi déclaré qu’il a rencontré Adrien Duval à la demande de Xavier Duval. Les discussions étaient sur la répartition de ticket, des postes ministérielles, etc.

Après le départ des bleus de l’alliance, les huit tickets qui leur avaient été alloués seront « départagés », a expliqué Navin Ramgoolam. Les deux ont affirmé qu’ils vont rencontrer Richard Duval et Khushal Lobine et Véronique Leu-Govind. Pour Paul Bérenger, il y a aura des discussions, et il est important de faire place aux personnes de bonne volonté et crédibles, selon Navin Ramgoolam.

Les huit tickets initialement alloués au PMSD seront ainsi partagés entre le MMM et d’autres éventuels partenaires qui se joindraient à l’alliance de l’opposition. Ainsi, il n’est pas à écarter que trois membres dissidents du PMSD, à savoir les députés Richard Duval et Khushal Lobine, ainsi que l’ex-président des bleus, Véronique Leu-Govind, obtiennent une investiture. Interrogé à ce sujet, Paul Bérenger a répondu : « Mo sure zot lapeti pli gran me nou a gete ».

Paul Bérenger a également exprimé son mécontentement quant au fait que depuis son retour de Londres, le leader du PMSD, Xavier-Luc Duval, n’a pas présidé un seul comité chargé d’élaborer le programme électoral de l’alliance de l’opposition. Osman Mahomed et Ajay Gunness, le leader adjoint du MMM, ont été désignés pour présider cette commission sur le programme électoral.

Le leader des rouges a aussi commenté le Sitting Arrangement à l’Assemblée. Les deux ont allégué qu’on a commandité un sondage bidon pour dire que le MSM est plus populaire.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles