19.1 C
Port Louis
Monday, July 22, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

L’accident De Bel Etang Fait Une Troisième Victime

Doit Lire

Akhil Ramally, 16 ans n’a pas survécu à ses blessures, survenu lors d’un accident sur la route Royale de Bel Etang dans la soirée du jeudi 25 avril. Cet habitant de ce village avait été grièvement blessé, lorsque la motocyclette de la marque Haojue sur laquelle il voyageait comme passager en croupe avait percuté une autre motocyclette qui venait en sens inverse. Le conducteur de cette motocyclette de la marque Pulsar, Mohammad Ali Bilal Hosany, 18 ans a été tué sur le coup. L’ami d’Akhil Ramally, Yohans Coomar Bundhoo, 16 ans qui conduisait la motocyclette Haojue avait lui rendu l’âme peu après son arrivée à l’hôpital Dr Bruno Cheong à Flacq.

C’est à 00 heure 45 au matin du mardi 30 avril qu’Akhil Ramally a poussé son dernier soupir à l’hôpital de Flacq. Son corps a été par la suite transporté à la morgue de l’hôpital Dr A.G.Jeetoo, Port-Louis pour y être autopsié. Celle-ci est pratiquée par le Dr Seewoorruttun, Police Medical Officer a attribué son décès à une septicémie.

Cet accident s’était produit vers 19 heures 25 dans la soirée du jeudi 25 avril impliquant deux motocyclettes, une de la marque Pulsar et l’autre une Haojue. Celle-ci était conduite par Yohans Bundhoo. Il venait de la direction de Médine pour se diriger vers Camp de Masque. Arrivée à la hauteur du kalimaye de Bel Etang il a doublé un autobus à vive allure, en se faisant il a percuté de plein fouet la Pulsar que conduisait Bilal Hosany. Le choc a été d’une rare violence que les deux motocyclettes ont été déchiquetée. Le déplacement de la motocyclette Haojue a été vu sur les images des caméras de surveillance de Safe City. Cet engin à deux-roues roulait sans plaques d’immatriculation. Au moment de cet accident, son phare n’était pas allumé.

Bilal Hosany a été tué sur le coup. Yohans Bundhoo est mort peu après son arrivée à l’hôpital. Son ami Akhil Ramally grièvement blessé avait été admis dans une salle de l’unité des soins intensifs et placé sous respiration artificielle.

L’autopsie pratiquée sur le corps de Bilall Hosany et celui de Yohans Bundhoo au matin du vendredi 26 avril avait attribué la cause du décès à des blessures multiples.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles