19.4 C
Port Louis
Friday, June 21, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Madagascar Adopte Une Loi Autorisant La Castration Des Violeurs De Mineurs

Doit Lire

Dans une décision rare, Madagascar a promulgué une loi prévoyant la castration des violeurs de mineurs, dans certains cas par voie chimique et dans d’autres par voie chirurgicale.

Cette loi a été soutenue mais aussi critiquée par les groupes internationaux de défense des droits de l’homme. Les militants qui soutiennent la loi affirment qu’il s’agit d’une mesure juste pour mettre fin à la “culture du viol”.

Cette nation insulaire de 28 millions d’habitants située dans l’océan Indien a adopté la loi le 2 février et, la semaine dernière, le Sénat, la chambre haute, l’a approuvée. Après avoir été présentée pour la première fois en décembre, elle doit maintenant être approuvée par la Haute Cour constitutionnelle et ratifiée par le président Andry Rajoelina. La nouvelle loi a été proposée par son gouvernement.

Selon le ministre de la justice, Landy Mbolatiana Randriamanantenasoa, l’augmentation des cas de viols d’enfants rend cette mesure impérative. 600 cas de viols sur mineurs ont été signalés en 2023, selon elle, et 133 cas en janvier de cette année.

“Madagascar est un pays souverain qui a le droit de modifier ses lois en fonction des circonstances et dans l’intérêt général du peuple”, a déclaré Mme Randriamanantenasoa. “Le code pénal actuel n’a pas suffi à freiner les auteurs de ces infractions.

Le texte de la loi stipule que la castration chirurgicale “sera toujours prononcée” pour les personnes reconnues coupables de viol sur un enfant de moins de dix ans. La castration, qu’elle soit chirurgicale ou chimique, sera la sanction pour les cas de viols commis sur des enfants âgés de 10 à 13 ans. Le viol d’un mineur âgé de 14 à 17 ans sera sanctionné par la castration chimique.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles