28.6 C
Port Louis
Monday, December 5, 2022

Download The App:

Read in English

spot_img

Les Seychelles Prennent La Présidence De l’Association Des Ports De L’océan Indien

Doit Lire

Les Seychelles sont le nouveau président de l’Association des ports de l’océan Indien (AIOIP) pour les deux prochaines années, une plateforme importante pour la nation insulaire qui entame l’expansion de Port Victoria.

Les Seychelles ont succédé à Maurice à la présidence de l’AIOIP après une réunion de deux jours à l’Autorité portuaire des Seychelles (SPA).

Créée en 2007 et ayant son siège à la Réunion, un département français d’outre-mer, l’APIOI compte parmi ses membres les ports des Comores, de Madagascar, de Maurice, de Mayotte et des Seychelles. Son objectif est de créer une dynamique de coopération entre les ports de la région afin de mieux défendre leurs intérêts communs et d’étudier conjointement leurs défis et opportunités.

Dans son discours, le président de la SPA, Gilbert Frichot, a déclaré que l’APIOI étend désormais son champ d’action et s’engage au-delà des États insulaires de l’océan Indien dans le but d’améliorer la connectivité dans les pays du sud-ouest de l’océan Indien.

“C’est un sujet cher à tous les membres car il concerne la connectivité maritime, le partage d’informations et la mise en place de systèmes de guichets uniques nationaux et régionaux. Ce dernier point présente un intérêt particulier pour les Seychelles, qui envisagent de lancer le projet de rénovation et d’extension de Port Victoria, attendu depuis longtemps”, a déclaré M. Frichot.

Il a ajouté que “SPA croit fermement que les Seychelles et les autres membres ont et auront un grand avantage de la synergie fournie par la plateforme APIOI”.

Le directeur général de SPA, Sony Payet, a déclaré à la presse qu’il est préférable de travailler en groupe afin que les voix des ports de l’océan Indien soient entendues.

“L’idée est de voir quelle coopération existe entre les Seychelles et les autres ports et d’apporter des choses qui seront bénéfiques pour le pays afin que nous puissions aller de l’avant”, a déclaré Payet.

Les membres de la réunion de deux jours ont souligné que la montée en flèche des coûts de transport maritime est l’un des défis auxquels ils sont confrontés à l’heure actuelle.

Payet a déclaré qu’en tant que petits États insulaires, “nous sommes vulnérables et en nous regroupant, nous déterminons comment nous pouvons faire entendre notre voix et proposer des idées viables dans l’intérêt de chaque région”.

Parmi les autres défis auxquels les ports sont confrontés figurent les problèmes de sécurité maritime tels que la contrebande et le trafic de drogue, la traite des êtres humains, le trafic d’armes et la pêche illégale.

“Ensemble, nous devons renforcer notre détermination afin de détecter, contenir et éliminer ces maux maritimes qui peuvent donner une mauvaise réputation à notre région”, a déclaré le PDG de la SPA.

Les membres ont également évoqué la possibilité d’un tourisme de luxe, ce qui signifierait que davantage de yachts de luxe et de navires de croisière visiteraient la région.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles