25.2 C
Port Louis
Sunday, April 21, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Les États-Unis S’opposent À L’offensive Israélienne À Rafah Et Soutiennent Un Cessez-le-feu Temporaire Dans Un Projet De Resolution De L’ONU

Doit Lire

Les États-Unis ont présenté au Conseil de sécurité des Nations unies un projet de résolution concurrent qui s’opposerait à une offensive terrestre majeure de leur allié Israël à Rafah tout en préconisant un cessez-le-feu temporaire dans le conflit entre Israël et le Hamas.

Cette action fait suite à l’annonce par les États-Unis, mardi, de leur intention d’opposer leur veto à une résolution rédigée par l’Algérie, qui appelait à un cessez-le-feu humanitaire immédiat. Le veto est motivé par le fait que la résolution pourrait menacer les négociations entre les États-Unis, l’Égypte, Israël et le Qatar en vue d’obtenir un cessez-le-feu et la libération des otages détenus par le Hamas.

Jusqu’à présent, Washington s’est opposé à l’utilisation du terme “cessez-le-feu” dans toute résolution de l’ONU sur le conflit entre Israël et le Hamas. Toutefois, le texte américain adopte une formulation que le président Joe Biden a déclaré avoir utilisée la semaine dernière lors de discussions avec Benjamin Netanyahu, le premier ministre israélien. 

Il exigerait du Conseil de sécurité qu’il “souligne son soutien à un cessez-le-feu temporaire à Gaza dès que possible, selon la formule de la libération de tous les otages, et appelle à la levée de tous les obstacles à la fourniture d’une aide humanitaire à grande échelle”.

Sous couvert d’anonymat, un haut fonctionnaire de l’administration a déclaré lundi que les États-Unis n’avaient pas l’intention de se précipiter pour procéder à un vote et qu’ils souhaitaient laisser du temps pour les négociations. Le projet de texte américain “détermine que, dans les circonstances actuelles, une offensive terrestre majeure à Rafah entraînerait des dommages supplémentaires pour les civils et leur déplacement, y compris potentiellement dans les pays voisins”.

Pour être adoptée, une résolution doit recueillir au moins neuf voix et les États-Unis, la France, la Grande-Bretagne, la Russie ou la Chine ne peuvent y opposer leur veto. 

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles