23.3 C
Port Louis
Saturday, July 20, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Les États-Unis Restreignent L’octroi De Visas Aux Fonctionnaires Du Zimbabwe Et De L’Ouganda Pour Des Questions De Droits De L’homme

Doit Lire

Lundi, les États-Unis ont annoncé une nouvelle politique de restriction des visas pour les fonctionnaires du Zimbabwe et ont élargi leur politique de restriction des visas pour les fonctionnaires ougandais afin d’inclure ceux qu’ils considèrent comme responsables de l’affaiblissement de la démocratie et de la répression des groupes marginalisés en Ouganda.

Lors de l’annonce des restrictions de visa, le secrétaire d’État américain Antony Blinken a notamment évoqué la marginalisation de groupes tels que la communauté LGBT en Ouganda et les défenseurs de la société civile au Zimbabwe. Aucun fonctionnaire n’a été cité nommément dans les remarques de M. Blinken.

Considérée comme l’une des lois anti-LGBTQ les plus strictes au monde, la loi ougandaise a été adoptée en mai et impose la peine de mort pour “homosexualité aggravée”, ce qui inclut la transmission du VIH lors de rapports sexuels entre homosexuels.

À la suite de l’adoption de cette loi, le département d’État américain a imposé des restrictions aux déplacements des fonctionnaires ougandais en juin. Auparavant, le département d’État avait imposé des restrictions de visa aux fonctionnaires ougandais à la suite des élections de 2021, qu’il avait jugées “entachées d’irrégularités”.

“Aujourd’hui, j’annonce l’élargissement de la politique de restriction des visas pour inclure les fonctionnaires ougandais actuels ou anciens ou d’autres personnes qui sont considérées comme responsables ou complices de l’affaiblissement du processus démocratique en Ouganda ou de politiques ou d’actions visant à réprimer les membres de populations marginalisées ou vulnérables”, a déclaré Mme Blinken lundi.

“Ces groupes comprennent, sans s’y limiter, les défenseurs de l’environnement, les défenseurs des droits de l’homme, les journalistes, les personnes LGBTQI+ et les organisateurs de la société civile.

Blinken a également annoncé une nouvelle politique de restriction des visas pour les personnes qui, selon lui, sapent la démocratie zimbabwéenne.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles