23 C
Port Louis
Tuesday, July 23, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Le Procès Intenté Par Pravind Jugnauth Contre Paul Bérenger Sera Entendu Le 17 Janvier 2024

Doit Lire

Le Premier ministre réclame 50 millions de roupies au leader du MMM et au journal Le Mauricien. La plainte pour diffamation a été déposée le 15 octobre 2018 auprès de la Cour suprême. Le leader du MSM soutient que certaines remarques faites par Paul Bérenger, comme le fait d’accuser le MSM de faire de la “Money Politics”, sont “fausses, malveillantes et hautement diffamatoires”. Le Premier ministre accuse ce groupe de médias d’avoir diffusé ces propos dans ses publications et sur son site Internet.

Lors des rassemblements politiques des 30 août, 07 septembre et 23 septembre 2017, le leader du MMM avait accusé les membres du MSM de “corruption” et avait formulé plusieurs autres allégations à leur encontre. Ces propos ont ensuite été rapportés par le quotidien. Le même jour, lors d’un congrès au Collège Renaissance à Curepipe, Paul Bérenger avait fait des allégations accusant les membres du MSM de ” corruption “, d'” abus ” et de profiter de l’argent obtenu du trafic de drogue et des paris illégaux sur les courses de chevaux.

Il en a été de même le 07 septembre 2017 lors d’un congrès à La Tour Koenig, puis le 23 septembre 2017 lors du congrès anniversaire du MMM. Paul Bérenger a également affirmé que de l’argent d’origine douteuse serait utilisé lors des élections.

Le leader du MSM affirme que les propos du leader du MMM sont “faux, malveillants, hautement diffamatoires et causent un énorme préjudice”.

Pravind Jugnauth soutient que Paul Bérenger a porté atteinte à sa réputation et à son honneur.

L’affaire a été fixée au 17 janvier 2024.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles