25.2 C
Port Louis
Sunday, April 21, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Le Nigeria Demande À La Junte Nigérienne De Libérer Le Président Déchu Mohamed Bazoum

Doit Lire

En tant que président en exercice de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), le Nigeria a imposé des sanctions au Niger à la suite du coup d’État qui a renversé M. Bazoum en juillet.

La junte militaire a maintenu Bazoum en détention et a déclaré que le retour à un régime civil pourrait prendre jusqu’à trois ans, malgré les demandes de la CEDEAO pour le retour immédiat de Bazoum à la présidence.

Le ministre nigérian des affaires étrangères, Yusuf Tuggar, a déclaré dans une interview accordée à la chaîne de télévision locale Channels TV : “Nous leur demandons de libérer le président Bazoum afin qu’il soit autorisé à quitter le Niger”. L’interview a été publiée sur le site web de la chaîne au cours du week-end.

“Il ne sera plus en détention. Il se rendra dans un pays tiers convenu d’un commun accord. Ensuite, nous commencerons à parler de la levée des sanctions”.

Selon lui, les négociations avec la junte nigérienne étaient encore ouvertes pour la CEDEAO.

Le 10 décembre, les dirigeants de la CEDEAO se réuniront à Abuja, la capitale du Nigeria, pour discuter des questions relatives à la région, où des juntes militaires ont pris le contrôle du Mali, du Burkina Faso, de la Guinée et du Niger après des coups d’État depuis 2020.

Selon de hauts responsables de la Sierra Leone, un autre membre de la CEDEAO, une tentative de coup d’État ratée a fait 21 morts le mois dernier. Le président de la Guinée-Bissau, membre de la CEDEAO, Umaro Sissoco Embalo, a déclaré samedi que les violences de cette semaine impliquant des membres de la garde nationale étaient une “tentative de coup d’État”.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles