25.2 C
Port Louis
Saturday, July 20, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

L’AFD Signe Un Accord Avec Maurice Concernant Le Secteur Eau Et Des Eaux Usées

Doit Lire

Au lendemain de la COP28, la France, par l’intermédiaire de l’Agence Française de Développement (AFD), a signé quatre accords-cadres avec le gouvernement mauricien et l’Agence Française de Développement (AFD), vendredi après-midi, à l’hôtel Le Labourdonnais Waterfront, Caudan, à Port Louis.

Le ministre des Finances, de la Planification économique et du Développement, Dr Renganaden Padayachy, le ministre délégué au Commerce extérieur, à l’Attractivité économique et aux Français de l’étranger, rattaché au ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, M. Olivier Becht, le directeur des Trois Océans, M. Charles Trottmann, le directeur général de la Mauritius Revenue Authority (MRA), M. Sudhamo Lal, ainsi que d’autres personnalités éminentes étaient présents.

Les accords portent sur un prêt à la politique publique dans le secteur de l’eau, le premier du genre, d’un montant de 200 millions d’euros, une assistance technique liée à un prêt d’une valeur de 1 520 000 euros et un FEXTE (Fonds d’EXpertise Technique et d’Échanges d’expériences) dans le secteur de la gestion des déchets et de l’économie circulaire, d’une valeur de 500 000 euros. En outre, une lettre d’intention a été signée entre le directeur général adjoint des douanes et droits indirects de l’île de la Réunion et le directeur général de l’ARM en vue d’intensifier l’échange d’informations, les contrôles conjoints et les formations dans la lutte contre les trafics entre les deux pays.

AFD Signed An Agreement With Mauritius In Water Sector And Wastewater

Dans son discours, le Dr Padayachy a déclaré qu’une nouvelle étape dans la coopération entre Maurice et la France avait été franchie avec la signature de ces quatre accords. Il a rappelé que les deux pays partagent les mêmes valeurs telles que l’inclusion sociale et la transition écologique.

Le gouvernement mauricien a ainsi positionné le secteur de l’eau comme l’un des domaines prioritaires de sa trajectoire de développement durable, en tenant compte de la diversité des enjeux qui y sont liés, à savoir l’adaptation/l’atténuation, la préservation de la biodiversité et l’inclusion sociale, a-t-il souligné. Selon lui, l’eau peut devenir un élément clé du développement durable du pays.

En ce qui concerne le prêt de 200 millions d’euros pour les politiques publiques, accompagné d’une subvention de 1 520 000 euros, le Dr Padayachy a souligné qu’il vise à améliorer l’accès à l’eau potable et à l’assainissement pour la population de l’île Maurice et de Rodrigues. Il a affirmé que le projet permettra d’aligner la politique de l’eau sur les Objectifs de développement durable, de mieux intégrer les défis du changement climatique et de la biodiversité, et de mettre en œuvre une budgétisation inclusive et sensible au genre. Cet appui est co-construit entre les contreparties selon une approche globale qui combine le financement budgétaire des politiques publiques sectorielles, le dialogue sur les politiques publiques et l’assistance technique, a-t-il ajouté.

Il s’est également attardé sur le FEXTE signé aujourd’hui et a déclaré qu’il bénéficiera directement à la Division de la gestion des déchets solides (SWMD) du ministère de l’Environnement, de la gestion des déchets et du changement climatique. Grâce à la mobilisation de l’expertise de l’ADEME Réunion, ce projet multipartenarial vise à accompagner le renforcement des capacités du ministère en matière de gestion des déchets, à pérenniser le partenariat AFD-DGDS initié depuis 2017, et à renforcer la coopération régionale entre les ” îles sœurs “, a-t-il ajouté.

Pour sa part, M. Olivier Becht a souligné que Maurice et la France partagent des liens linguistiques, culturels et éducatifs et sont engagés dans la promotion des questions environnementales et du bien-être de ses citoyens.

AFD Signed An Agreement With Mauritius In Water Sector And Wastewater

Il a souligné que le prêt de politique publique dans le secteur de l’eau vise à assurer un service ininterrompu à la population en augmentant les capacités de production et de stockage, en réduisant les pertes techniques et commerciales, et en améliorant le taux de raccordement à l’assainissement.

Grâce à une couverture globale, sécurisée, durable et résiliente de l’accès aux services de base d’eau potable et d’assainissement, le programme améliorera les conditions de vie et de santé des 1.300.000 habitants du pays, mettra en place une gestion intégrée des ressources en eau et renforcera la protection de la biodiversité, a-t-il dit. Il a également souligné qu’il réduira les disparités territoriales entre Maurice et Rodrigues en termes d’accès aux services de base.

Quant à M. Trottmann, il a déclaré que la France est un partenaire de longue date de l’île Maurice dans le secteur de l’eau. Depuis plus de 40 ans, l’AFD finance des projets d’infrastructures tels que la construction de réservoirs, de stations d’épuration, de systèmes d’irrigation, et apporte son expertise pour co-construire des solutions visant à généraliser l’accès de la population à l’eau et à l’assainissement. Ce nouveau financement témoigne de notre confiance dans le partenariat France-Maurice et de notre volonté commune de poursuivre le travail engagé au bénéfice de la population locale, a-t-il ajouté.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles