19.4 C
Port Louis
Friday, June 21, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

La Junte Militaire Nigérienne Refuse De Céder Aux Pressions Et Qualifie Les Sanctions D'”Inhumaines”.

Doit Lire

Le nouveau chef militaire du Niger a déclaré mercredi que le nouveau pouvoir autoproclamé ne céderait à aucune demande de réintégration du président déchu Mohamed Bazoum. Cette déclaration a creusé le fossé entre la junte militaire et la CEDEAO, qui a menacé de prendre des mesures à l’encontre du chef militaire. 

La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a imposé des sanctions immédiates au Niger et menacé de recourir à la force si les nouveaux dirigeants ne rétablissaient pas la démocratie dans un délai d’une semaine à compter de dimanche dernier.

Avant de prendre des mesures à l’encontre du nouveau régime forcé, le bloc des 15 pays d’Afrique de l’Ouest a envoyé une délégation au Niger mercredi afin de persuader et de discuter avec eux et de trouver une solution diplomatique à la situation.

S’adressant à la télévision nationale, le chef militaire Abdourahamane Tiani a déclaré que la junte “rejette totalement ces sanctions et refuse de céder à toute menace, d’où qu’elle vienne. Nous refusons toute ingérence dans les affaires intérieures du Niger”.

À la suite de coups d’État militaires au Mali, au Burkina Faso et en Guinée, pays membres de la CEDEAO, et d’une tentative de coup d’État en Guinée-Bissau au cours des deux dernières années, l’organisation s’est efforcée d’empêcher une rechute de la démocratie en Afrique de l’Ouest.

Abdel-Fatau Musah, commissaire de la CEDEAO chargé des affaires politiques, de la paix et de la sécurité, a déclaré : “L’option militaire est la toute dernière option sur la table, le dernier recours, mais nous devons nous préparer à cette éventualité”. S’adressant aux journalistes, il a ajouté : “Il est nécessaire de démontrer que nous ne nous contentons pas d’aboyer, mais que nous pouvons mordre”, mercredi, alors que les chefs de la défense de la région du Sahel entamaient une réunion de deux jours dans la capitale nigériane, Abuja.

Un document des services publics de l’État du Niger a révélé mercredi que le Nigeria avait cessé de fournir de l’électricité au Niger et que les fermetures de frontières avaient bloqué les camionneurs à Niamey. Il s’agit là des premiers effets des vastes sanctions de l’Union européenne, que M. Tiani a qualifiées d'”illégales, injustes et inhumaines”.

Mercredi dernier, Tiani, l’ancien commandant de la sécurité présidentielle de Bazoum, a enfermé ce dernier dans son château et s’est proclamé chef de la nation.

Le bloc régional des 15 pays a adopté sa position la plus dure à l’égard du coup d’État, ce qui a conduit les pays du Mali et du Burkina Faso, gouvernés par la junte, à déclarer que toute intervention militaire au Niger serait considérée comme une déclaration de guerre à leur encontre également.

Le général Christopher Musa, chef de la défense et président des chefs d’état-major de la CEDEAO, a déclaré : “La tâche consistant à restaurer la gouvernance démocratique au Niger est semée d’embûches et de complications potentielles”. “Nos décisions enverront un message fort quant à notre engagement en faveur de la démocratie, notre intolérance à l’égard des changements anticonstitutionnels de gouvernement et notre attachement à la stabilité régionale”, a-t-il déclaré lors de la réunion d’Abuja.

Les gouvernements étrangers, qui craignent que le coup d’État ne permette aux terroristes de prendre pied, l’ont dénoncé parce que le Niger est un allié clé de l’Occident dans la guerre contre les insurgés islamistes.

Après avoir rencontré Bola Tinubu, le président du Nigeria, mercredi, le ministre britannique des affaires étrangères, James Cleverly, a déclaré : “Le Royaume-Uni se félicite des actions de la CEDEAO et (elles) sont en effet des actions décisives avec un engagement fort en faveur de la démocratie”.

La Banque mondiale a gelé mercredi les décaissements en faveur du Niger jusqu’à nouvel ordre, ajoutant ainsi à la pression croissante exercée sur la junte.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles