19.2 C
Port Louis
Saturday, June 22, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Jeux Olympiques: Performances Satisfaisantes Pour Nos Représentants

Doit Lire

Dans quelques heures la flamme olympique devra s’éteindre à Tokyo jetant par la même occasion le rie sur  la 32e édition des Jeux Olympiques de l’ère moderne.  La prochaine aura lieu à Paris en 2024.

Des compétitions qui ont engendré leur lot d’émotions, de surprises et de déceptions.

Coté Mauricien, pas de médaille, ni de finale même si nos représentants n’ont pas démérité.  Mais il faut dire que le niveau  des  était à la hauteur  d’une olympiade, même en pleine période de pandémie du à la Covid 19.

En  boxe, nos deux compatriotes, Merven Claire (-69) kg et Richarno Colin (-63 kg) n’ont pas démérité.  Ils ont tous deux été exemplaire, mais  n’ont pu atteindre les demi-finales, synonyme d’au moins d’un podium.  ( En boxe olympique  un demi-finaliste est assuré de décrocher au moins une médaille de bronze. Comme ce fut le cas en 2008 aux Jeux de Beijing par Bruno Julie seul médaillé olympique Mauricien pour l’heure. )

Merven Clair tout d’abord a battu la canadien SANFORD Wyatt Sanford, puis le Jordanien Zeyad Eishaih Hussein Eashash au bout d’un combat âprement disputé.  Malheureusement en quart de finale il s’est incliné devant l’Irlandais  Aidan Walsh après avoir livré un très bon combat. Dommage car L’Irlandais lors des demi-finales   a déclaré forfait laissant grande ouverte la porte de la finale à son adversaire le Britannique  Pat Mc Cormack. Ce dernier qui s’est incliné en finale face  à son adversaire  Cubain Roniel Iglesias.

Richarno Colin s’et lui défait du Marocain Abdelhaq Nadir avant de s’incliner face au Russe Gabil Mamedov.  Ce dernier qui a par la suite buté face à l’Americain Keyshawn Davis qui pisturea la finale ce dimanche 8 aout.

Une expérience olympique qui  permettra à nos deux pugilistes  de mieux s’armer en attendant les Jeux Africains de 2023 au Ghana.

En athlétisme,  ensuite, le hurdler Jérémie Lararaudeuse n’a malheureusement pas pu passer le cap des séries du 110 m haies. Toutefois  le jeune athlète de 20 ans  a prouvé que dorénavant il faut compter sur lui lord des prochaines compétitions. Son chrono de 14’’03 en est la preuve. Une meilleure performance personnelle qui lui donne un boost afin de s’approcher du record national de Judex Lefou (13’’92 ).

En natation, Mathieu Marquet qui disputait les  séries du 100m nage libre a terminé  à la quatrième place de sa série avec un chrono de 53’’56.

Et Alicia Kok Shun , la recordwoman  nationale du 100 m brasse  a elle aussi passé à coté, prenant la 7e place de sa série dans le temps de 1. 15’’42.

Julien Paul (badminton), Rémi Feuillet (judo ; -90 kg) et Roilya Ranaivosoa (haltérophilie ;  -49 kg)  ont eux aussi tombé  les armes à la main lors de leur disciplines respectives.

Des résultats honorables certes, compte tenu de la conjoncture et  de la pandémie qui sévit toujours  mais  qui ne fera pas oublier  l’âge d’or du sport Mauricien, lorsque Stephan Buckland  a terminé 6 lors de la finale du 200m  des  Jeux Olympiques  à Athènes en 2004, le sauteur en longueur Jonathan Chimier termine , 10e lors des mêmes  Jeux   ou encore Eric Milazar , semi finaliste du 400m aux JO d’Athènes .

Et en 2008 le boxeur Bruno Julie, remporte à Pekin, la seule médaille olympique mauricienne pour l’instant. Du bronze qui pour le moment vaut de l’or.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles