21.3 C
Port Louis
Monday, May 20, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Égypte : Abdel Fattah Al-Sisi Remporte Son Troisième Mandat Présidentiel Et Qualifie La Guerre Entre Israël Et Le Hamas De Principal Défi À Relever

Doit Lire

Sans réel concurrent, Abdel Fattah al-Sisi a facilement remporté un troisième mandat à la présidence de l’Égypte ce lundi. Il a déclaré que cette victoire était un rejet de la “guerre inhumaine” menée contre Gaza, sa voisine.

Il a obtenu 89,6 % des voix lors de l’élection, qui s’est déroulée alors que l’Égypte tente de contrôler la possibilité d’un débordement du conflit près de la péninsule du Sinaï et lutte contre une crise économique persistante.

Dans le pays le plus peuplé du monde arabe, de nombreuses personnes ont déclaré que le résultat de l’élection du 10 au 12 décembre était inévitable et ont exprimé leur apathie à son égard.

L’autorité électorale a indiqué que le taux de participation avait atteint 66,8 %, ce qui est nettement plus élevé que les 41 % enregistrés lors du scrutin, grâce aux efforts considérables déployés par l’État et aux médias nationaux étroitement contrôlés.

“Les Égyptiens ont fait la queue pour voter non seulement pour choisir leur président pour le prochain mandat, mais aussi pour exprimer au monde entier leur rejet de cette guerre inhumaine”, a déclaré M. Sisi dans un discours prononcé peu après la proclamation des résultats.

Selon lui, le principal défi de l’Égypte est le conflit entre Israël et le mouvement islamiste palestinien, le Hamas.

À la suite d’un raid du Hamas en Israël, Israël a lancé un bombardement massif et une invasion de la bande de Gaza, entraînant la destruction de la majeure partie de l’enclave et le déplacement de ses habitants. L’Égypte a déclaré qu’elle n’autoriserait aucun habitant de Gaza à quitter le pays.

Trois autres candidats étaient en lice, mais aucun n’était connu. Le rival potentiel le plus connu s’est retiré de la course en octobre, affirmant que ses partisans avaient été pris pour cible par les autorités et les voyous. L’autorité électorale a rejeté ces allégations.

L’ancien général Sisi a conduit le renversement de Mohamed Mursi, le leader des Frères musulmans en Égypte, en 2013, et depuis lors, il a présidé à une vaste répression de la dissidence de toutes les persuasions politiques.

Avec 97 % des voix, il a été réélu à la présidence en 2018 après avoir été élu en 2014. En 2019, la constitution a été modifiée pour permettre à Sisi de se présenter pour un troisième mandat et augmenter la durée de la présidence de quatre à six ans.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles