20.2 C
Port Louis
Friday, June 21, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Coupe Du Monde : Le Portugal Rejoint La France Et Le Brésil En 8e De Finale

Doit Lire

Le Portugal est la 3e équipe qualifiée pour les 8e de finale après la France et le Brésil. Une qualification realisé avoir battu l’Uruguay 2-0 dans le cadre de la 2e journée du groupe H de la Coupe du monde de football, lundi soir au Lusail Stadium d’Al Daayen, au Qatar.

Le Portugal laissait alors l’initiative à l’Uruguay, qui touchait du bois sur une frappe de Maxi Gomez à la 75e minute. Deux minutes plus tard, sur un coup franc de Giorgian de Arrascaeta, Luis Suarez, monté au jeu à la 73e en remplacement de Cavani, ratait de peu le cadre. La Celeste se créait une troisième occasion en l’espace de quelques minutes : de Arrascaeta cadrait mais Diogo Costa réussissait de nouveau sa sortie.

La Seleção laissait passer l’orage et héritait d’un penalty à la suite d’une faute de main de Sebastian Coates sur un petit pont de Bruno Fernandes et l’intervention du VAR (88e). Ronaldo sorti à la 82e, Bruno Fernandes se présentait aux onze mètres, trompait Sergio Rochet et mettait le Portugal à l’abri (90e+3). Le milieu de Manchester United eut encore deux occasions d’alourdir le score en toute fin de rencontre. Il butait d’abord sur le portier uruguayen (90e+8) puis sur le poteau (90e+9).

Brazil
Brésil

Grand favori de cette Coupe du monde, le Brésil sera bien au rendez-vous des 8es de finale ! Longtemps sans idées, la Seleção a tout de même terminé fort et validé sa qualification en s’imposant tardivement contre la Suisse (1-0) ce lundi à l’occasion de la 2e journée du groupe G.

Sans Neymar, convalescent, les Auriverde se retrouvaient très vite confrontés à un adversaire qui n’hésitait pas à presser haut. A l’image d’Elvedi, particulièrement solide face à Richarlison, les Helvètes ne concédaient rien et faisaient jeu égal avec une Seleção pas aussi facile que prévu et dont les supporters tentaient de sonner le réveil en donnant de la voix. Pour assister au premier frisson, il fallait attendre la demi-heure et l’excellent centre de Raphinha pour Vinicius, qui ratait un peu sa reprise et permettait à Sommer de repousser.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles