23.9 C
Port Louis
Sunday, April 21, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Cinq Arrestations Pour Vente Et Achat Des Meubles Sur Facebook

Doit Lire

Un cambriolage le plus audacieux avait été commis dans deux villas dans le village côtier de Grand Baie entre le mercredi 24 janvier et le dimanche 4 février dernier. Des meubles en rotin et divers autres articles, le tout d’une valeur de Rs 250 000 avaient été emportés. Une enquête minutieusement menée par des éléments la Criminal Investigation Division (CID) de Grand Baie a abouti le mercredi 21 février à l’arrestation de deux présumés voleurs et trois receleurs. Une partie du butin volé a été récupéré.

C’est un directeur d’une compagnie de changeur de monnaie de 65 ans et habitant Vacoas qui avait rapporté ces deux cas de vol avec effraction au poste de police de Grand Baie. Les malfrats avaient enlevé le moraillon d’une porte pour y accéder à l’intérieur. Ils sont repartis avec un sofa de quatre places, deux chaises inclinables, une cuisinière à gaz en chrome, une microonde, dix-huit verres de vin, douze plats, un set de trois marmites, un tueur d’insecte, un sèche-linge en chrome et un en bois, un set de quatre sofas en rotin, des chaises et sofas en plastiques.

Dans la deuxième villa les malfrats se sont emparé un set de quatre sofas, une table et cinq chaises plastiques, un four, une cuisinière à gaz et un réfrigérateur. Tous ces articles sont la propriété d’une société, dont le bureau est basé à Vacoas.

Une opération policière montée le mercredi matin du 21 février par les hommes de l’inspecteur Dooshan Thakoor de la CID de Grand Baie sous la supervision du surintendant de police, Jankeeparsad Buchoo  a abouti à l’arrestation d’Ahmed Hebiret, un entrepreneur de 57 ans, habitant Chemin Vingt Pieds, Grand Baie. Ce dernier sous un interrogatoire serré a fait valoir son droit au silence et n’a pas voulu donner sa déposition.

Son arrestation a mis les enquêteurs sur la piste d’un médecin de 41 ans, habitant Pointe aux Canonniers. Interrogé par les hommes de la CID, ce médecin a expliqué avoir acheté plusieurs articles sur Facebook avec un certain Akash Ramgoolam. Il a restitué aux policiers tous les articles qu’il avait achetés.

Akash Ramgoolam, un charpentier de 31 ans de Sottise, Grand Baie a été à son tour appréhendé. Il a avoué avoir volé ces articles et d’avoir vendu une partie à ce médecin de Pointe aux Canonniers, une  partie à deux autres personnes, dont à un habitant d’Allée Brillant, sadally, Voacas et à un Quatrebornais. Akash Ramgoolam a identifié Ahmed Hebiret comme étant son complice qui l’avait aidé pour transporter les articles volés.

L’habitant de Vacoas et celui de Quatre Bornes ont eux aussi restitué aux enquêteurs les articles qu’ils avaient achetés à Akash Ramgoolam. Les trois présumés receleurs ont été remis en liberté après avoir donné leurs dépositions. Ahmed Hebiret et Akash Ramgoolam ont été eux placés en cellule respectivement au centre de détention de Piton et au poste de police de Poudre d’Or. Ces deux suspects et les trois présumés receleurs seront traduits devant le tribunal de Pamplemousses ce vendredi matin du 23 février.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles