23 C
Port Louis
Monday, July 15, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Atelier De Validation Du Plan Stratégique 2022-2026 Du Comité De l’Observatoire Des Prix

Doit Lire

Le Ministère du Commerce et de la Protection des Consommateurs a organisé, hier, un atelier d’une demi-journée pour la validation du Plan Stratégique du Comité de l’Observatoire des Prix (POC), au Victoria House à Port Louis.

Le ministre du travail, du développement des ressources humaines et de la formation, M. Soodesh Satkam Callichurn, la nouvelle ministre du commerce et de la protection des consommateurs, Dr (Mme) Marie Christiane Dorine Chukowry, la présidente du POC, Dr (Mme) Rooba Yanembal Moorghen, et d’autres personnalités étaient présents.

Dans son discours, le ministre Callichurn a félicité la ministre Chukowry pour ses nouvelles responsabilités en tant que ministre du commerce et de la protection des consommateurs, poste qu’il a occupé pendant plus de deux ans. “Je peux affirmer avec fierté que durant mon mandat au sein de ce ministère, nous avons été en mesure de réaliser beaucoup de choses en termes de politiques visant à mieux réglementer le secteur du commerce à Maurice et surtout à assurer la meilleure protection possible pour les consommateurs”, a-t-il souligné.

En outre, le ministre a souligné que dans le budget 2022-2023, une subvention de 500 millions de roupies a été accordée à la State Trading Corporation (STC) pour l’achat et la commercialisation d’huile comestible, de lait en poudre, de légumineuses et de riz Basmati. Les subventions pour le riz blanc à long grain, la farine, le gaz de pétrole liquéfié et le pain maison ont également été maintenues, a-t-il ajouté.

Callichurn a fait remarquer qu’une autre mesure importante récemment mise en œuvre est l’introduction d’une majoration dégressive allant de 26 % à 35 % sur huit catégories de médicaments et d’une majoration forfaitaire de 30 % sur trois catégories de produits pharmaceutiques non classifiés.

Il a également fait référence à la négociation réussie avec l’Inde pour l’exemption de l’interdiction d’exporter du riz pour un volume de 14 000 tonnes métriques (MT), équivalant approximativement aux deux tiers de la consommation annuelle de l’île Maurice et, environ 1500 MT, qui ont déjà été attribuées à un fournisseur indien et se trouvaient au port de Mundra dans le Gujarat, et ont maintenant été autorisées à être expédiées.

Pour sa part, Mme Chukowry a souligné qu’un système de protection des consommateurs en constante amélioration, doté de tous les mécanismes nécessaires et d’outils conviviaux pour les consommateurs, reste l’une des priorités de son ministère et du gouvernement. C’est dans ce contexte que l’initiative de réorganiser le POC a été prise afin de s’assurer qu’il remplisse son objectif initial face à un paysage commercial en constante évolution, a-t-elle ajouté.

Maurice, a souligné la ministre Chukowry, est très dépendante des importations et, en tant que telle, a été profondément affectée par les impacts négatifs des deux chocs consécutifs de la pandémie COVID-19 et de la guerre Ukraine-Russie. “En outre, les impacts du changement climatique, de l’inflation importée, des prix de l’énergie, des coûts de fret et des forces du marché international, entre autres, ne peuvent être ignorés”, a-t-elle déclaré.

Toutes ces initiatives, a souligné la ministre, témoignent de la détermination du gouvernement à lutter aux côtés de la population contre la situation économique mondiale difficile et la flambée des prix qui échappe à son contrôle.

Quant à la présidente du POC, elle a souligné que l’objectif global de l’Observatoire est d’apporter de la transparence dans l’évolution des prix d’une centaine de matières premières sélectionnées comprenant plus de 450 produits de grande consommation afin de permettre aux consommateurs de prendre des décisions d’achat plus informées et plus rationnelles.

Le Dr Moorghen a souligné que le plan stratégique contribuera à créer un environnement propice à la fourniture d’informations en temps réel sur les prix de détail, à la diffusion de la politique de recherche et à la promotion d’une recherche fondée non seulement sur le contexte local, mais aussi sur les meilleures pratiques internationales des observatoires des prix du monde entier.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles