24.7 C
Port Louis
Monday, July 22, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

S. E. Zhu Liying, Ambassadeur De Chine À Maurice : « Next China Is China »

Doit Lire

A l’approche de la fin d’année, l’ambassadeur de Chine à Maurice, S. E. Zhu Liying, a, au début de cette semaine, rencontré les membres de la presse à l’Hôtel Hennessy Park, Ebène.

S. E. Zhu Liying a profité de l’occasion pour parler de son pays et des relations diplomatiques avec Maurice et l’Afrique. Durant les 40 dernières années, la Chine a connu une croissance fulgurante, soit 7, 8, voire 10 et 12%. Mais cette année et l’année prochaine, dira-t-il, la prévision est de 5% environ. « L’on se pose la question : Qui sera le prochain miracle économique comme la Chine ? Ma réponse est :

« Next China is China », dira le diplomate, qui a ajouté que :

« Dans ce monde où les principales économies ont du mal à relancer la croissance rapide, la Chine continue à jouer le rôle de locomotive, avec sa part de contribution à hauteur de 36% à la croissance mondiale ».

Poursuivant, l’ambassadeur Zhu Liying a soutenu qu’après avoir éliminé la pauvreté absolue sur toute l’étendue du pays, en 10 ans 100 millions de personnes sont sorties de la pauvreté phénomène extraordinaire dans le monde.  Hautement appréciée par les Nations Unies, la Chine commence maintenant son programme de modernisation dont la priorité repose sur la qualité de vie, l’environnement, les énergies renouvelables, l’innovation scientifique et technologique. « D’énormes opportunités d’investissements sont en train d’être créées dans ces secteurs innovants », précise-t-il.

S.E. Zhu Liying a fait ressortir que la moitié de l’électricité solaire et éolienne du monde est produite en Chine alors que le même nombre des véhicules électriques roulent en Chine. « Et c’est ça l’avenir de « Next China », dit-il.

De plus, il a fait comprendre que la Chine ne vit pas au jour. « Son plan de développement, dès le début des années 50 du siècle dernier n’a jamais cessé de préparer un avenir de 5 ans, 10 ans, voir 30 ans et 50 ans ».

Par la même occasion, S.E. Zhu Liying a précisé qu’au niveau mondial, depuis ces 10 dernières années, le président chinois, M. Xi Jinping a proposé successivement 4 grandes initiatives sur : (i) la Bell & Road, (ii) le développement global, (iii) la sécurité globale et (iv) la civilisation globale. « La philosophie de la Chine, en terme bref et clair, est de construire une ‘communauté de destin partagé de l’Humanité’, une communauté dans laquelle le développement de tous les pays doit être équilibré, et que la sécurité et la justice doivent, elles aussi, être équilibrées ».

D’autre part, l’ambassadeur de Chine a affirmé que la Chine accorde une importance particulière à la coopération avec Maurice. « L’ exemple élégant est l’accord de libre-échange (FTA). Depuis 1er janvier 2021, nos deux pays ont commencé à mettre en application ce FTA. Cette première année du FTA, le volume de nos échanges commerciaux a atteint 91,4 millions de dollars, soit plus de 20,5%. En 2022, il a atteint 1,8 milliards de dollars, soit plus de 15,8%. Les sucres spéciaux et les rhums mauriciens ont fait une percée spectaculaire dans le marché chinois », a-t-il souligné.

S.E. Zhu Liying a aussi déclaré que tout récemment nos deux pays ont fait un bilan sur la formation professionnelle. « En un an 523 Mauriciens (cadres, techniciens, médecins et infirmiers, enseignants et fonctionnaires) ont participé aux programmes de formation professionnelle, organisés en Chine. L’an prochain nous allons renforcer ces programmes pour donner encore plus d’opportunités aux Mauriciens d’aller faire des études et des formations professionnelles en Chine », dit-il.

Mettant l’accent sur les domaines innovants et la coopération financière, l’ambassadeur chinois a soutenu que la Banque de Chine à Maurice a été désignée officiellement par la Banque de Maurice pour son rôle de « RMB Clearing Bank ».

Concernant BRICS, S. E. Zhu Liying a affirmé que la Chine donne la priorité à la modernisation africaine. A cet effet, il a dit ceci : « La coopération sino-mauricienne doit saisir ces opportunités importantes pour monter à un niveau plus élevé. Compte tenu des brillants résultats de la coopération entre la Chine et Maurice et des avancées technologiques mauriciennes, je suis sûr et certain que nos deux pays peuvent préparer des projets de coopération encore plus ambitieux en high-tech, en finances, en médecine, en industrie pharmaceutique, en faisant valoir du rôle avantageux et privilégié de Maurice, autre dit, non seulement la plaque-tournante entre la Chine et l’Afrique, mais aussi et surtout pour l’Afrique tout entière ».

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles