21.3 C
Port Louis
Monday, May 20, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Une Résolution De l’ONU Exige Un Cessez-le-feu Immédiat À Gaza

Doit Lire

Les États-Unis ayant décidé de ne pas opposer leur veto à la mesure, revenant ainsi sur leur position antérieure, le Conseil de sécurité des Nations unies a exigé un cessez-le-feu immédiat à Gaza. Il a également demandé la libération rapide et inconditionnelle de tous les otages.

Après de multiples tentatives infructueuses, le Conseil a finalement demandé un cessez-le-feu depuis le début de la bataille en octobre. L’action des États-Unis indique qu’ils sont de plus en plus en désaccord avec leur partenaire israélien au sujet de l’offensive israélienne à Gaza.

Dans une déclaration du bureau du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, les États-Unis ont été critiqués pour avoir “abandonné” leur position antérieure, qui liait clairement un cessez-le-feu à la libération des otages, dans une remarque extrêmement sévère. “Malheureusement, les États-Unis n’ont pas opposé leur veto à la nouvelle résolution.

Tout en applaudissant la résolution, l’envoyé palestinien auprès des Nations unies, Riyad Mansour, a déclaré qu’elle était attendue depuis longtemps. “Il a fallu six mois, plus de 100 000 Palestiniens tués et mutilés, deux millions de personnes déplacées et la famine pour que ce Conseil exige enfin un cessez-le-feu immédiat”, a déclaré M. Mansour.

Le Hamas, l’organisation islamiste palestinienne en charge de Gaza et qui a déclenché le conflit le 7 octobre en frappant Israël d’une manière inédite, a également salué l’accord. Il s’est déclaré prêt “à s’engager dans un processus immédiat d’échange de prisonniers qui conduise à la libération des prisonniers des deux côtés”.

La libération des otages a été conditionnée par le groupe à la libération par Israël des prisonniers palestiniens hébergés dans les prisons israéliennes.

Les États-Unis se sont abstenus lors du vote du Conseil de sécurité lundi, tandis que les 14 autres membres l’ont soutenu.

Les résolutions demandant un cessez-le-feu avaient déjà été bloquées par les États-Unis, qui estimaient qu’il serait inopportun de le faire à un moment où Israël et le Hamas étaient engagés dans des négociations délicates en vue d’une trêve et de la libération des otages.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles