20.6 C
Port Louis
Friday, May 24, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Une Infirmière Dénonce Son Epoux Pour Violence Domestique

Doit Lire

Mariée depuis seulement un an et demi, une infirmière de 44 ans, détentrice d’un Protection Order, a été victime en début de soirée du dimanche 30 octobre d’un énième cas de violence domestique. Cette habitante de la région de Vallée des Prêtres a été insultée et malmenée, parce qu’elle a refusé de donner la somme de Rs 1000 à son époux pour acheter des boissons alcoolisées. Après une déposition faite le lundi 31 octobre, le suspect a été arrêté.

C’est au poste de police d’Abercrombie, Sainte-Croix que cette quadragénaire s’est rendue vers midi le lundi 31 octobre pour rapporter un cas de violence domestique. Dans sa plainte, elle a fait l’historique de son mariage avec son époux, âgé de 36 ans. Elle dit qu’elle a toujours été victime de violence physique et mentale.

Le dimanche 30 octobre vers 18 heures 15, son époux l’a demandé une somme de Rs 1 000 pour acheter des boissons alcoolisées. Elle dit l’avoir refusé et ce à quoi, son époux lui a lancé, « … coum sa to vant to kas are dimoun, la kan mo bizin to pena… ». Son époux, ajoute-t-elle, l’a alors attrapé par les cheveux avant de lui pincer les joues et les oreilles. Elle a été poussée contre un mur avant qu’elle ne se fasse étrangler. Son époux, dit-elle, lui a aussi craché à la figure avant de continuer de l’insulter.

L’infirmière, qui ressentait des douleurs, a souhaité se faire examiner par un médecin. Le même jour, une équipe des policiers du poste de police d’Abercrombie a procédé à l’arrestation du suspect. Il a été placé en détention au poste de police de Terre-Rouge. Ce mardi 01 novembre, il a été traduit au tribunal de Port-Louis. Il a été, par la suite, libéré sur une caution de Rs 1000 et une reconnaissance de dette de Rs 10 000.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles