20.2 C
Port Louis
Saturday, May 18, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Un Dimanche Noir Dans Les Eaux Mauriciennes : Trois Noyés Et Trois Disparus Enregistrés

Doit Lire

Trois personnes y ont laissé la vie et trois autres sont toujours portées manquantes depuis le dimanche 14 avril en mer dans différentes parties de l’île. Pourtant cette journée ensoleillée avait bien démarré. Mais beaucoup de Mauriciens qui s’est rendu à la plage et ailleurs a ignoré la prévision de la station météorologique de Vacoas qui avait annoncé des grosses houles. Ces drames se sont produits à îlot Sancho, Chemin Grenier, Le Souffleur, L’Escalier, Belle Mare et Flic en Flac respectivement. Des recherches effectuées jusqu’a la tombée de la nuit  du lundi 15 avril pour retrouver les trois disparus ont été vaines.

Cette nouvelle tragique de trois cas de noyade et trois disparus en mer a ébranlé tout le pays. Ces drames ont plongé cinq familles dans le deuil, car le cas enregistré îlot aux Sancho implique deux frères, si le corps de  Doorgesh Caunhye, dit Kushil un employé d’hôtel de 28 ans a été retrouvé et repêché, par contre celui de son frèreTeeshal Caunhye, 18 ans, étudiant au SSS Ebène, reste introuvable. Ces deux habitants de Lalmatie étaient partis dans le sud du pays pour une journée de détente en famille. Les deux frères étaient sur la partie rocheuse d’îlot Sancho vers 15 heures 30 lorsqu’ils ont été emportés par une grosse vague.

Doorgesh Caunhye
Doorgesh Caunhye

Si le corps de Doorgesh Caunyhe a été retrouvé peu après flottant dans la baie de Sainte Marie, celui de son frère était introuvable. Ce sont des volontaires qui ont ramené jusqu’à la plage le corps de Kushal Caunhye. Le sergent Ramgopal du poste de police de Chemin Grenier qui s’était rendu sur le lieu avec son équipe a appliqué des premiers soins à la victime avant qu’elle ne soit transportée vers l’hôpital de Souillac. En cours de route, elle a été prise en charge à bord d’une ambulance du Service d’Aide Médicale d’Urgence. Le médecin devait malheureusement constater son décès.

Tôt le matin soit à 7 heures 30, ce sont deux jeunes qui ont connu une fin tragique. Ils étaient arrivés la veille pour un camping à Le Souffleur. Un entrepreneur de 42 ans habitant le village de Saint Julien qui faisait partie de ce groupe en a était témoin de cette scène. Comme lui, les deux victimes étaient parties faire une marche. A un moment donné il a vu son Damien Joachim Deruisseau, 26 ans sur une roche appelait à l’aide. Il lui a informé que Marie Agnès Descombes, également âgée de 26 ans a été emportée par une houle. Ils se sont tous deux jetés à l’eau dans le but de sauver la jeune femme. Comme la mer était très agitée, le jeune homme a été lui aussi emporté par les vagues. Il a lui réussit à regagner la terre ferme.

Agnès Descombes est une enseignante habitant Beau-Bassin, tandis que que Damien Deruisseau qui est un Executive assistant réside à Quatre-Bornes.

A Belle Mare des policiers du poste de police de Belle Mare se sont rendus au débarcadère de la plage publique où le corps de Jean Rabot, 70 ans était allongé sur le sable.  Cet habitant de Quartier Militaire avait à ses côtés son fils, un mécanicien de 43 ans était à ses côtés. Le septuagénaire a été transporté d’urgence à l’hôpital Dr Bruno Cheong à Flacq  où son décès a été constaté.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles