23.9 C
Port Louis
Saturday, May 25, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Un Camionneur De Mon Desir, Vacoas Arrêté Pour Culture De Cannabis

Doit Lire

Des informations ont été fournies aux hommes du chef inspecteur, Rajcoomar Seewoo  de la Special Intelligence Cell (SIC) de la Special Supporting Unit (SSU), que Jagnarain Padaruth, un camionneur de 45 ans et habitant la région de Mon Desir, Vacoas est impliqué dans le trafic de drogue. Après des heures de surveillance, ces policiers ont effectué une descente au domicile de cet homme en fin d’après-midi du vendredi  3 février. Ces informations se sont avérées vraies. Soixante-quinze plantes de cannabis, une certaine quantité de la même drogue, deux balances électroniques et une somme de Rs 9 250 soupçonnée de provenir de la vente de cette drogue a été saisie. La valeur marchande de cette drogue est de Rs 320 000.

C’est vers 17 heures le vendredi 3 février que la SIC de la SSU ont perquisitionné la maison en tôle de Jagnarain Padaruth. En face de cette maison les policiers ont trouvé trente-deux sacs raphias de couleur vert remplis de terre humide et du fumier qui contenait chacun une plante verte, quarante-trois conteneurs  plastiques dans lesquels étaient cultivés  des plantes de cannabis. Ces plantes mesurent entre dix centimètres à un mètre quatre-vingt-cinq.

Jagnarain Padaruth
Jagnarain Padaruth

Interrogé sur la présence de ces plantes Jagnarain Padaruth devait dire, «piye gandia sa missie, mo mem kinn plant sa pou mo fime ek enn parti mo vande ek parataz avek mo bann kamouad». Dans une armoire en bois dans sa chambre les policiers ont trouvé un récipient en verre dans lequel il y avait une certaine quantité de cannabis, deux balances électroniques et une somme de Rs 9250. Celle-ci est soupçonnée de provenir de la vente de la drogue.

Le suspect devait confier à ces policiers sur cette découverte, «sa enn fey ganfia la mo pa konne ki fer mo gard sa, balans la mo servi pou pez gandia pou vande ek larzan  la mo kas travay sa». Dans le tiroir de cette même armoire, les policiers ont trouvé cent quarante sacs refermables dans une enveloppe. Ils sont soupçonnés qu’ils allaient être utilisés pour mettre de la drogue.

Jagnarain Padaruth a passé une première nuit en cellule au centre de détention de Vacoas. Ce samedi matin 4 février, il a été traduit devant la Bail and Remand Court (BRC) à Port-Louis sous une accusation provisoire de culture de cannabis.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles