25.2 C
Port Louis
Saturday, July 20, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Trois SDF Arrêtés Pour Viol Et Cambriolage D’une Quatrebornaise

Doit Lire

Il a fallu de moins de 24 heures pour que les hommes du surintendant de police, Seebaluck de la Criminal Investigation Division (CID) de la division d’ouest d’élucider ce cas de viol et de cambriolage perpétré au domicile d’une Customer Success Officer de 31 ans à Quatre Bornes. L’un de trois suspects arrêtés, avait déjà travaillé dans la cour où réside la victime. Ils sont, Jean François Govinden, 33 ans, Javed Musafar Modabaccus, 22 ans et Arassen Mooroogiah, 31 ans. Ces trois suspects ont avoué les faits qui les sont reprochés. Après avoir été traduits devant le tribunal de Rose Hill sous une accusation provisoire de viol, ils ont été maintenus en cellule policière.

Pour rappel c’est aux alentours de 21 heures dans la soirée du mercredi 24 janvier que trois individus ont fait irruption dans la maison de cette femme. Elle avait été ligotée et bâillonnée avant qu’elle ne soit violée à tour de rôle. Les malfrats ont par la suite fouillé sa maison pour faire main basse sur une somme de Rs 800 qui était dans son portefeuille, un téléphone cellulaire de la marque Huawei P30 lite et un flacon de parfum de la marque Nina Rose. Il était aux alentours de minuit le jeudi 25 janvier lorsqu’elle a réussi à se libérer pour se réfugier chez le propriétaire de sa maison et à qui elle s’est confiée. Cet homme a alors alerté la police de cette affaire.

C’est une enquête de terrain de la CID de Quatre Bornes avec le concours de la CID de Beau Bassin et épaulé par des éléments du Field Intelligence Office de la division d’ouest et ceux de la Metropolitan Police de la division sud qui a permis de mettre la main au collet de ces trois auteurs de ce viol et de cambriolage. Soumis à un interrogatoire serré, ces trois hommes n’ont pas tardé à passer aux aveux.

Le suspect Jean François Govinden a été le premier à passer aux aveux et d’incriminer ses deux autres camarades SDF. Jean François Govinden avait déjà travaillé dans la cour de ce propriétaire de maison. Ainsi, il connaît bien ce lieu. Pendant qu’il travaillait à cet endroit il avait été sollicité pour effectuer certains travaux au domicile de la victime.

Les trois suspects ont été traduits devant le tribunal de Rose Hill ce vendredi matin, 26 janvier. Ils ont été par la suite maintenus en cellule policière. La victime a été admise à l’hôpital Victoria de Candos pour suivre le protocole pour les victimes d’abus sexuel.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles