21.3 C
Port Louis
Sunday, October 2, 2022

Download The App:

Read in English

spot_img

Steven Obeegadoo : “1,4 Million De Touristes, C’est Tout À Fait Réalisable”

Doit Lire

Le DPM est optimiste quant au secteur du tourisme. Il a annoncé un examen du secteur du tourisme pour la période de juillet 2021 à juin 2022 et ses prévisions pour l’exercice financier de juillet 2022 à juin 2023. Selon Steven Obeegadoo, la reprise du tourisme est positive avec tous les indicateurs dans le vert, ainsi, Maurice pourrait atteindre 1,4 million de touristes.

Il s’est dit confiant que le secteur va rebondir et ressortir plus fort qu’avant la pandémie grâce aux mesures mises en place et aux actions concertées des secteurs public et privé. Le taux de reprise du tourisme pour la période d’octobre 2021 à juillet 2022, a-t-il souligné, est passé de 41,5% à 81,6%. Il a indiqué que le secteur du tourisme sera de nouveau prospère, ajoutant que l’objectif fixé d’un million d’arrivées de touristes pour l’exercice en cours sera atteint.

Il s’exprimait lors d’une conférence de presse à l’hôtel Labourdonnais à Port Louis, le jeudi 18 août. Le ministre du logement et de l’aménagement du territoire et ministre du tourisme a déclaré : “Nous avons le droit d’être satisfaits des progrès réalisés pendant la pandémie et d’avoir confiance dans l’avenir de l’industrie touristique.” Il a également déclaré qu’il avait passé au crible le travail effectué dans son ministère pour la relance du tourisme et que “le nouvel objectif pour l’exercice 2022/2023 est fixé à 1,4 million de touristes. De nouveaux marchés seront exploités, notamment l’Iran.” Il a également souligné que les marchés de la France et de l’Angleterre affichent un taux de reprise satisfaisant.

“Si tout reste inchangé, l’ambition de 1,4 million de touristes est tout à fait réalisable. Nous nous sommes mis d’accord avec le ministre des Finances sur cet objectif très ambitieux, qui est de faire aussi bien que les fameuses années 2018 – 2019. Nous voulons revenir à la situation d’avant la crise. Mais il y a beaucoup de facteurs qui ne sont pas sous notre contrôle…. Il y a des obstacles, mais la volonté est là et nous voulons travailler avec tout le monde pour atteindre cet objectif”, a annoncé un Steven Obeegadoo optimiste.

Hôtels sûrs certifiés Covid 19

Parlant de la pandémie de COVID-19, le DPM Obeegadoo a souligné qu’elle a eu un impact significatif sur l’industrie du tourisme et l’économie mauricienne. La fermeture des frontières du pays aux voyages internationaux, et l’arrêt des opérations des vols commerciaux à destination et en provenance du pays, depuis mars 2020, ont fait faire à l’industrie un bond de dix ans en arrière, a-t-il dit.

Quant à l’exercice financier de juillet 2021 à juin 2022, il a indiqué que les arrivées de touristes ont chuté de 60 % à environ 553 000 et les recettes touristiques à 913 millions USD par rapport à 2018. Selon lui, l’un des meilleurs gains collectés pour le secteur du tourisme dans l’histoire de l’île Maurice était en 2018 s’élevant à 1,786 milliard USD.

Néanmoins, il a souligné que le secteur a émergé comme étant résilient grâce aux travaux de collaboration des secteurs public et privé. Il a salué la solide campagne de vaccination lancée par le gouvernement pour limiter le virus COVID-19 et accélérer l’ouverture des frontières à la normale.

Le gouvernement, a-t-il rappelé, a mis en place diverses mesures, notamment le programme d’aide aux salaires, le programme d’aide aux travailleurs indépendants, l’exemption des droits de licence pour les opérateurs du secteur et les remises sur le programme de reconstruction et de rénovation des hôtels. Il a indiqué que pour la période allant de mars 2020 à mars 2022, le gouvernement a déboursé 12,3 milliards de roupies dans le cadre du Wage Assistance Scheme et 360 millions de roupies dans le cadre du Self-Employed Assistance Scheme, tandis que la Mauritius Investment Corporation Ltd a déboursé 11,8 milliards de roupies.

Le DPM Obeegadoo a assuré que les acteurs de l’industrie du tourisme s’appuieront sur le marketing et la connectivité aérienne pour atteindre les objectifs ambitieux de l’industrie. Il a ajouté qu’afin de soutenir la reprise, les parties prenantes consolideront les marchés existants tels que le Royaume-Uni, la France, l’Allemagne, l’Afrique du Sud et l’île de la Réunion et exploiteront de nouveaux marchés potentiels. Il s’agit notamment de l’Autriche, de l’Arabie saoudite, des Émirats arabes unis, de la Russie et de la Belgique.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles