23 C
Port Louis
Sunday, July 14, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Signature D’un Programme D’échange Culturel Entre Maurice Et l’Inde Pour Promouvoir Les Arts Et La Culture

Doit Lire

Un programme d’échange culturel (CEP) visant à promouvoir le partage du patrimoine culturel et à renforcer les liens d’amitié entre Maurice et l’Inde a été signé, vendredi, en présence du ministre des Arts et du Patrimoine culturel, M. Avinash Teeluck, au Centre d’interprétation Beekrumsing Ramlallah, Aapravasi Ghat, à Port-Louis.

Le Haut Commissaire de l’Inde à Maurice, Mme K. Nandini Singla, était également présente à cette initiative de l’Aapravasi Ghat Trust Fund (AGTF) en collaboration avec le Ministère des Arts et du Patrimoine Culturel.

Dans son allocution, le ministre Teeluck a souligné que l’Inde est l’un des rares pays à avoir aidé Maurice dans ses grands projets d’infrastructure et de développement socio-économique, à savoir le nouvel hôpital ORL, le bâtiment de la Cour suprême, la Bibliothèque nationale et les Archives nationales. Le soutien du gouvernement indien à l’île Maurice a été essentiel pour faire face à la pandémie de COVID-19 et protéger la population, a-t-il déclaré.

Selon lui, les relations entre l’île Maurice et l’Inde sont particulières car elles sont basées sur une confiance mutuelle, des valeurs et des traditions communes et un riche héritage. “Nos ancêtres indiens ont également apporté avec eux une culture de la discipline, du travail et de la persévérance qui a façonné le paysage mauricien”, a déclaré le ministre.

Signing Of Cultural Exchange Programme Between Mauritius And India To Promote Arts And Culture

Il a exprimé sa gratitude à l’Inde pour avoir facilité l’échange et le partage des connaissances et du savoir-faire technique dans le domaine artistique et la numérisation. Divers aspects, a-t-il ajouté, sont également couverts par cet accord, notamment les voyages culturels, les expositions artistiques, l’échange d’objets, la formation du personnel du Conseil des musées mauriciens en muséographie, la conservation des biens culturels et la numérisation des objets, ainsi qu’une subvention de 50 % sur les instruments de musique.

Le ministre Teeluck a souligné que l’île Maurice était fière de participer au sommet du G20. Il est convaincu que cet événement renforcera les liens culturels et bilatéraux existants entre les deux pays.

Quant à Mme Singla, elle a parlé du lien inextricable entre les deux pays tout en ajoutant que l’accord est au cœur même de la relation spéciale entre l’Inde et l’île Maurice. Elle a indiqué que l’accord culturel fondateur entre les deux parties a été signé en 1973 dans le but de préserver la culture partagée pour les générations futures.

L’accord, a-t-elle mentionné, fournira un meilleur cadre pour la mise à disposition d’experts et de cours de formation par le biais de la coopération technique et économique indienne. Selon elle, le PEC permettra la numérisation des arts et des microfilms, l’échange de livres en braille pour les personnes malvoyantes dans les langues orientales et renforcera la collaboration entre l’AGTF, le National Heritage Trust Fund et l’Archaeological Survey of India pour la recherche et la conservation des biens culturels et historiques.

Il est rappelé que le précédent PEC a été signé le 11 mars 2015 et qu’il couvrait les échanges dans, entre autres, les domaines de l’art populaire, des beaux-arts, du théâtre, de la danse, du cinéma, de la muséologie et de l’art dramatique.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles