20.8 C
Port Louis
Monday, June 24, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Réduction Des Risques De Catastrophes : L’IDDRR 2023 Met L’accent Sur La Lutte Contre Les Inégalités

Doit Lire

Un événement commémoratif, dans le cadre de la Journée internationale de la réduction des risques de catastrophe (IDDRR) 2023, s’est tenu vendredi au Conseil municipal de Curepipe, sous le thème Combattre l’inégalité pour un avenir résilient. La Journée internationale de la réduction des risques de catastrophes (IDDRR 2023) a donc été l’occasion de reconnaître les progrès réalisés au niveau mondial en matière de prévention et de réduction des risques de catastrophes et des pertes, tout en examinant la relation réciproque entre les catastrophes et l’inégalité.

L’événement commémoratif à Curepipe s’est déroulé en présence du secrétaire privé du Parlement, M. Soobeersingh Dhunoo, du directeur général du ministère des collectivités locales et de la gestion des risques de catastrophes, Dr Dhanandjay Kawol, du chef du bureau du coordinateur résident des Nations unies pour Maurice et les Seychelles, M. Robert Banamwana, ainsi que d’autres personnalités.

International Day for Disaster Risk Reduction

La SCE, s’exprimant au nom du vice-premier ministre, ministre des collectivités locales et de la gestion des risques de catastrophes, le Dr Mohammad Anwar Husnoo, a souligné le rôle de l’augmentation des risques de catastrophes dans l’aggravation des inégalités et de la vulnérabilité. Avec le thème de cette année, a-t-il ajouté, le Bureau des Nations Unies pour la réduction des risques de catastrophe utilise l’IDDRR 2023 pour sensibiliser à l’impact inégal des catastrophes et à la nécessité de s’attaquer à ce problème pour un avenir plus résilient.

Maurice, a-t-il rappelé, a adopté le Cadre de Sendai depuis 2015, en s’engageant à passer de la “gestion des catastrophes” à la “gestion des risques de catastrophe”, compte tenu de l’impact croissant du changement climatique et de l’augmentation des pertes dues aux catastrophes.

En outre, M. Kawol a souligné l’engagement du gouvernement en faveur de la réduction des risques de catastrophe, avec une allocation substantielle de 18 millions de roupies pour soutenir 12 conseils municipaux et de district dans leurs efforts de résilience aux catastrophes pour le bénéfice de la communauté au cours de cette année fiscale. Ce financement reflète une volonté résolue d’améliorer la prévention des catastrophes, la préparation et les systèmes d’alerte précoce, dans le but de minimiser les pertes en vies humaines, de réduire l’impact sur les individus, les dommages et les pertes économiques, a-t-il déclaré.

International Day for Disaster Risk Reduction

Banamwana, pour sa part, a souligné l’importance de cultiver une culture mondiale de réduction des risques de catastrophes, en insistant sur sa pertinence pour l’île Maurice. Il a rappelé la nécessité d’accroître la résilience face aux catastrophes potentielles. Cela implique le développement de stratégies et de mécanismes pour identifier les causes profondes des catastrophes, avec le soutien engagé des Nations Unies au gouvernement dans cette quête, a-t-il souligné. L’objectif principal, a-t-il déclaré, est de protéger tous les citoyens du monde de l’impact des événements dangereux.

Cette année, pour marquer l’IDDRR, le ministère des collectivités locales et de la gestion des risques de catastrophes, en collaboration avec le Centre national de réduction et de gestion des risques de catastrophes, a organisé une série d’activités, dont une exposition et une démonstration par la Special Mobile Force et le Mauritius Fire and Rescue Service au Conseil municipal de Curepipe.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles