19.4 C
Port Louis
Saturday, June 22, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Qualifications Non Reconnues Et Renvoi Des Enseignants

Doit Lire

Ils sont actuellement plus d’une soixantaine à être concernés et très bientôt avant la manifestation pour cette cause, ils seront plus d’une centaine. L’Union of Private Secondary Education Employees (UPSEE) ne compte pas se plier aux décisions sans des explications de la Private Secondary Education Authority (PSEA). La raison est que ces mêmes qualifications sont reconnues par la Public Service Commission (PSC).

La PSEA n’est pas supérieur au PSC

« La PSEA ne peut pas s’estimer plus haut que la PSC comme instance. Si la PSC reconnait ces qualifications, pour la PSEA ne veut pas reconnaitre ces teaching licences. Nous comptons actuellement plus d’une soixantaine d’enseignants à Maurice et à Rodrigues qui sont membres de l’UPSEE et qui ont été renvoyés graduellement depuis 2021. Nos demandes de clarifications restent sans retour. Le ministère de l’éducation ne dit rien sur le sujet », dit Arvind Bhojun, le secrétaire de l’UPSEE. Selon les récents démêlés avec la PSEA et le pouvoir reçu par le ministère de l’Education d gérer toutes les finances, projets et subventions aux écoles privés, la PSEA, dirigé par Mahesswarnath Luchoomun, est considéré de faire «  comme bon lui plaise avec tous ceux qui constituent l’éducation secondaire privée. Le taux d’enseignants renvoyés et ceux, qui ont démissionné suite à ces mêmes raisons, sont plus d’une centaine et ils ne sont pas des membres de notre Union. Il y a aussi ceux qui ont déjà pris d’autres postes après avoir postulé à la PSC », dit Arvin Bhojun en faisant référence à des profs en Design & Techonology qui ont été refusés par la PSEA mais approuvé par la PSC et qui sont actuellement en poste !

La CCM de Rodrigues traine la PSEA au l’ERT et l’EOC

Les enseignants à Rodrigues luttent contre la PSEA depuis octobre 2021 et poursuivent l’instance depuis fin 2021.  « Le dernier verdict de la Commission for Conciliation and Mediation (CCM) à Rodrigues a été en faveur des enseignants mais la PSEA tient tête. L’affaire a dû être référé à l’Employment Relation Tribunal et l’Equal Opportunity Commission. La prochaine séance est prévue pour le 1er avril et nous attendons patiemment sur les retombées de cette affaire », livre le secrétaire de l’UPSEE.

Demande de l’intervention de Mahen Seeruttun

Néanmoins, ils ne comptent pas rester tranquille sur le sort de ces enseignants, qui sont plus d’une centaine après le recensement. « Nous comptons les réunir tous dans la manifestation. Nous avons écrit au Ministre de la Bonne Gouvernance, Mahen Seeruttun, pour qu’il puisse intervenir là où les autres ministres n’ont pas pu ! », dit Arvind Bhojun. La date de la nouvelle manifestation n’est pas encore calée mais L’UPSEE a la ferme intention de porter l’affaire qui concerne tous les enseignants devant l’Employment Relation Tribunal et l’Equal Opportunity Commission si la situation ne change pas en faveur de cette centaine d’enseignants concernés.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles