24.7 C
Port Louis
Thursday, May 30, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Les États-Unis Annoncent Un Programme D’Aide Militaire À Taïwan D’une Valeur De 345 Millions De Dollars

Doit Lire

Les États-Unis vont fournir à Taïwan un ensemble de mesures militaires d’une valeur de 345 millions de dollars, comprenant des systèmes de défense et des formations, qui seront pour la première fois prélevés sur les stocks existants des États-Unis afin d’aider le pays insulaire d’Asie de l’Est à lutter contre la Chine, a annoncé la Maison Blanche vendredi.

Le paquet comprend la défense, la formation et l’éducation des Taïwanais. Selon deux responsables américains, Washington fournira des systèmes portables de défense aérienne (MANPADS), des capacités de renseignement et de surveillance, des armes à feu et des missiles.

Les législateurs américains font pression sur le Pentagone et la Maison Blanche pour qu’ils acheminent des armes à Taïwan le plus rapidement possible. Leur stratégie vise à armer Taipei avec suffisamment d’armes pour augmenter le coût d’une invasion et empêcher la Chine d’attaquer, voire de la contrer si nécessaire. 

Le bureau commercial de Taïwan à Washington a déclaré que la fourniture par les États-Unis d’armes et d’autres matériels provenant de leurs entrepôts était “un outil important pour soutenir l’autodéfense de Taïwan”, même si les diplomates chinois le désapprouvent. Dans une déclaration, la Chine a promis de coopérer avec les États-Unis et de maintenir “la paix, la stabilité et le statu quo dans le détroit de Taïwan”.

Le paquet s’accompagne d’environ 19 milliards de dollars de ventes militaires de F-16 et d’autres armes importantes que les États-Unis ont prévu de livrer à Taïwan. La chaîne d’approvisionnement de ces armes a été entravée pendant la pandémie et aggravée par la contrainte de la base industrielle mondiale causée par la guerre en Ukraine. 

Taïwan attend la production et la vente d’armes car l’aide relève de l’autorité présidentielle sanctionnée par le Congrès en 2022 pour fournir des armes à partir des stocks militaires américains existants. Cela permettra de transporter les armes plus rapidement que de fournir une aide financière pour de nouvelles armes. 

Le Pentagone a utilisé une méthode similaire pour fournir des armes d’une valeur de plusieurs milliards à l’Ukraine. 

En 1949, Taïwan s’est séparée de la Chine pendant la guerre civile. Le président chinois Xi Jinping estime qu’il est du droit de la Chine de revendiquer l’indépendance de l’île, même si cela doit se faire par la force. La Chine tient les États-Unis pour responsables de la transformation de Taïwan en “poudrière” en promettant des ventes d’armes d’une valeur de plusieurs milliards.

Les États-Unis croient en la politique de la “Chine unique” et ne considèrent pas l’indépendance formelle de Taïwan et ne sont pas obligés d’entretenir des liens diplomatiques formels avec l’île en ce qui concerne Pékin. Cette loi exige une défense suffisante pour Taïwan et avertit les États-Unis de considérer toute menace contre l’île comme une “grave préoccupation”.

Au début de l’année, Kathleen Hicks, secrétaire adjointe à la défense du Pentagone, a déclaré à l’Associated Press (AP) que le fait que Taïwan reçoive des armes avant les attaques de la Chine est une chose que les États-Unis ont récupérée de l’invasion de l’Ukraine par la Russie. 

Elle a déclaré que l’Ukraine “était davantage une approche à froid que l’approche planifiée sur laquelle nous avons travaillé pour Taïwan, et nous appliquerons ces leçons”. Elle a ajouté qu’il serait compliqué d’aider Taïwan après le début de l’attaque. 

La Chine déploie des navires de guerre et des avions au-delà de la ligne médiane du détroit de Taïwan, qui sert de bouclier entre les deux parties, ainsi que dans la zone d’identification de la défense aérienne de Taïwan, afin d’alarmer ses 23 millions d’habitants et d’avertir ses militaires. 

Liu Pengyu, porte-parole de l’ambassade de Chine à Washington, a déclaré vendredi que Pékin s’opposait fermement aux relations militaires entre les États-Unis et Taïwan et que les États-Unis devaient cesser de vendre des armes à Taïwan et de créer de nouveaux facteurs susceptibles d’entraîner des tensions dans le détroit de Taïwan.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles