18.9 C
Port Louis
Wednesday, June 19, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Le GM Continuera À Investir Massivement Dans L’infrastructure Portuaire, Déclare Le Premier Ministre

Doit Lire

La question privée de mardi s’est concentrée sur ce classement de la Banque mondiale. Après une longue réponse introductive, le Premier ministre a indiqué qu’il ne remettait pas en cause le rapport de la Banque mondiale. Il a ajouté que c’était l’organisation elle-même qui avait averti que certains critères n’avaient pas été pris en compte. En effet, a-t-il insisté, le classement ne prend en compte que le temps passé dans le port et non les nombreuses activités annexes qui y sont menées. Pour appuyer son point de vue, Pravind Jugnauth a souligné que certains ports des Etats-Unis et du Canada sont moins bien classés que Port Louis. “Le rapport attire en outre l’attention sur le fait que l’indice de performance des ports à conteneurs est basé sur des données empiriques objectives disponibles concernant exclusivement le temps passé par un navire dans un port et doit être interprété comme une mesure indicative mais non définitive de la performance des ports à conteneurs”, a déclaré le Premier ministre.

Il a ajouté que le rapport de la Banque mondiale lui-même attire l’attention sur le fait que, bien que le système d’identification automatique soit généralement fiable, il présente également des limites qui peuvent avoir un impact sur la transmission et la qualité des données saisies. “Certains facteurs peuvent affecter le signal, comme la désactivation délibérée du transpondeur du système d’identification automatique, une réception problématique, des zones à forte densité de trafic, les conditions météorologiques ou des positions anormales”, a-t-il ajouté.

Il convient de noter que le classement du port de Port Louis pour les trois éditions est le suivant : 344 sur 351 ports en 2020, 323 sur 370 ports en 2021 et 327 sur 348 ports en 2022. Pravind Jugnauth a ajouté que le temps total moyen passé au port par navire en 2022 s’élevait à environ 44,4 heures, tandis que le temps moyen passé à quai par navire pour les opérations de manutention était de 33,5 heures, et que les retards avant l’accostage s’élevaient à 1,8 heure. Les 7,10 heures restantes dans le port sont consacrées à toutes les opérations non liées à la manutention des conteneurs, telles que l’avitaillement, l’enlèvement des ordures et des boues, ou l’attente de l’arrivée des conteneurs sur les navires-mères dans les limites du port.

Il a expliqué que le gouvernement est déterminé à faire de Port Louis une plaque tournante dans la région. Pour y parvenir, un montant de Rs 8,4 milliards a été investi dans des projets portuaires depuis 2015, contre Rs 2 milliards pour la période 2005-2014. Il a ajouté que l’Autorité portuaire mauricienne mettait également en œuvre plusieurs projets visant à améliorer l’efficacité et la performance du port. À cet effet, un système numérisé de dédouanement des navires, d’un coût de 7,5 millions de roupies, est en cours de mise en œuvre pour faciliter l’entrée des navires à Port Louis. Le système devrait être opérationnel en juillet 2023.

“Le gouvernement est pleinement conscient du fait que notre port, qui est notre seule porte d’entrée maritime, est un élément essentiel de notre réseau de transport national et de nos chaînes d’approvisionnement, et qu’il agit comme un catalyseur du développement économique. Le gouvernement continuera donc à investir massivement dans la modernisation et l’expansion de l’infrastructure et des opérations portuaires en vue d’améliorer les indicateurs de productivité portuaire et de transformer le port de Port Louis en un important centre logistique de transport et maritime reliant l’Europe, l’Afrique et l’Asie, comme le souligne le programme gouvernemental 2020-2024”, a-t-il déclaré.

Xavier-Luc Duval a insisté sur le fait qu’en dépit des milliards de roupies investis, la productivité et l’efficacité du port mauricien continuaient à se détériorer. Il a également accusé le gouvernement de n’avoir mis en œuvre aucune des recommandations contenues dans un rapport de Pricewaterhouse Coopers sur l’efficacité du port. Une étude, selon le leader de l’opposition, que le gouvernement avait lui-même commandée. Le Premier ministre a répondu que plusieurs des recommandations du rapport de Pricewaterhouse Coopers avaient déjà été mises en œuvre.

Xavier-Luc Duval a également demandé au Premier ministre de révéler les qualifications de l’actuel directeur général de la Cargo Handling Corporation, Paul Éric Presley. Pravind Jugnauth a indiqué qu’il n’avait aucun problème à le faire.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles