23.9 C
Port Louis
Monday, June 24, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

La Police Enquête Sur Un Vaste Trafic De Médicaments Périmés Remis Sur Le Marché

Doit Lire

Près de 5000 médicaments périmés avec des étiquettes modifiées ont été saisis dans une maison à Vallée-des-Prêtres. D’une valeur de plus de millions. Des boites de contraceptifs et médicaments pour les patients cardiaques ont été retrouvées. Les dates de péremption sont depuis 2019, 2020 ou encore avril de cette année. Toutefois, les étiquettes ont été modifiées et ajustée à 2023.

Toutefois l’urgence pour la police et le ministère de la santé est de retracer les médicaments périmés qui ont déjà été écoulés dans des pharmacies et des centres de santé. Les enquêteurs veulent dans l’immédiat identifier les pharmacies locales où ces médicaments périmés ont été livrés.

Pour rappel, le directeur de Capital Health Care Supplies Ltd, Mohamad Ally Jafaar Rassool, a été arrêté le 16 septembre dernier car il est soupçonné d’être à la tête d’un vaste trafic de médicaments périmés remis sur le marché. Ce dernier a été traduit une nouvelle fois devant la justice ce lundi 20 septembre pour avoir enfreint le Fair Trading Act en modifiant la date de péremption sur plusieurs médicaments.

Durant la journée du dimanche 19 septembre, un pharmacien habitant un faubourg de la capitale a restitué au quartier-général de l’Adsu aux Casernes Centrales une cinquantaine de comprimés de contraception qu’il avait acheté avec Jafaar Rassool.

Une opération qui s’annonce compliquée. Les enquêteurs espèrent retracer ces produits périmés après l’interrogatoire des livreurs.

Les livres de compte de l’entreprise sont aussi étudiés à la loupe. Les enquêteurs craignent aussi que des équipements médicaux jetables utilisés par exemple, dans un bloc opératoire, aient été récupérés, nettoyés, emballés et vendus.  Des étiquettes et du matériel ont été saisis.

Un membre du ‘Pharmacy Board’ était également sur les lieux, mais pour l’heure les autorités n’ont pas encore réagi sur cette saisie. A ce jour aucune enquête concernant la connexion avec des pharmaciennes indiennes n’a démarré encore. C’est une enquête préliminaire qui a débuté.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles