23 C
Port Louis
Thursday, June 13, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Kevin Teeroovengadum: Le Taux D’inflation Met à Mal Le Panier Des Ménager

Doit Lire

Quelques semaines après le budget 2021-2022, les consommateurs ont constaté les augmentations des prix de plusieurs denrées alimentaires. Les autorités amputent cette hausse de prix à la hausse des prix du fret.

Toutefois, plusieurs cadrans économiques indiquent que la dépréciation du dollar américain et l’inflation y sont pour quelque chose. Selon Statistique Mauritius, l’inflation a atteint 2,2 en cette période de pandémie global.

Une situation qui signifie que les prix de plusieurs articles dans le commerce ont pris l’ascenseur. Le consommateur mauricien paie le prix fort de cette politique monétaire.

Kevin Teeroovengadum
Kevin Teeroovengadum

Pour l’économiste Kevin Teeroovengadum, les chiffres de Statistique Mauritius ne le surprend guère.  « Il n’est absolument pas surprenant que l’inflation en juin 2021 ait atteint 5,9% et l’inflation globale à 2,2%. Cela est dû à un certain nombre de problèmes qui se produisent sur le marché mondial, à savoir la hausse des prix des produits de base, le prix du pétrole atteignant le niveau de 75 $ avec une augmentation de 40% depuis le début de l’année, la hausse de l’indice des prix des denrées alimentaires et également une augmentation significative du fret mondial Coût, » souligne t-il.

De plus, la dévaluation de la roupie par rapport au dollar américain rend les choses encore plus compliquées selon lui. « C’est une augmentation significative des dépenses du panier de la ménagère. La réalité est que le taux d’inflation pour les classes dites inferieure et moyenne de la société Mauricienne est beaucoup plus élevé que les statistiques officielles. Sur le marché mondial, nous constatons également une augmentation et un taux d’inflation élevé sur des marchés tels que les États-Unis, le Royaume-Uni, la Chine, l’Inde, etc. Le danger est que nous entrons dans une période de stagflation où nous avons un taux d’inflation élevé, un taux de chômage élevé et un PIB modéré. Taux de croissance. Pour Maurice, il semble que nous pourrions nous retrouver dans une stagflation. Tout cela pour dire que d’un côté, les ménages mauriciens perdent leur emploi ou ils ont moins de revenus et de l’autre, la hausse du taux d’inflation mettra la pression sur le coût et le niveau de vie de nombreux Mauriciens », affirme –t-il

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles