24.1 C
Port Louis
Wednesday, May 29, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Gestion De La Covid 19 : Ramgoolam Et Duval Demandent Des Changements Urgentes

Doit Lire

Navin Ramgoolam et Xavier Luc Duval tirent la sonnette d’alarme. Chacun de leur côté, par le biais de leurs réseaux sociaux, dénonce l’arrogance du GM malgré leur mauvaise gestion dans cette crise pandémique qui contamine de plus belle et qui tue impitoyablement. Le leader de l’Opposition demande un confinement social, alors que le leader des rouges demande un confinement général. Par contre, ils réclament tous les deux la démission du Ministre de la Santé et la dépolitisation du High Level Committee.

L’opposition demande le confinement social

«  Ça suffit ! », sont les mots marquants de XLD quand il parle du gouvernement dans sa gestion. « Des mesures urgentes de confinement social doivent impérativement être introduites le temps que nos hôpitaux se préparent pour affronter le virus Delta… C’est ce que font tous les gouvernements responsables à travers de la planète » lance-t-il. Expliquant, il rappelle que « le manque d’oxygène, l’épuisement de notre vaillant corps médicale, la non-disponibilité de médicaments essentiels et des vaccins peu efficaces, l’île Maurice se trouve malheureusement en tête du classement en ce qu’il s’agit du nombre de morts par la Covid… Et tout ceci pour quelques milliers de touristes et l’ouverture des frontières sans précautions et planning. » Ceci est clair car il y a de gros changements à apporter. Bien que pour l’heure, « il nous faudra apprendre à vivre avec le virus, mais pas dans ces conditions là quand même ! » dit -il sur ses réseaux.

PTR : Dissolution du High Level Committee et Lockdown !

C’est un Navin Ramgoolam alarmé mais aussi dégoûté qui s’exclame sur ses réseaux face à la situation de la Covid 19 qui prend encore du terrain. « Il y a urgence. Le gouvernement doit se réveiller au lieu de s’auto-féliciter », a-t-il dit en dénonçant cette arrogance du gouvernement, notamment celle du ministre Jagutpal dans leurs explications publiques. Il les accuse même de manipuler les données et les statistiques publiés par la GIS, qui ne concordent pas avec le taux de positivité et les décès recensés journellement. « Le Ministre de la Santé est devenu un menteur patenté et nous ne pouvons pas nous fier aux chiffres qu’il fournit », dit -il. Pour l’ancien PM, cela demanderait un miracle pour sortir le pays de cette situation avec cette équipe gérante, y compris le High Level Committee, qui selon lui, devrait être « Sacked » ! Il dénonce un laxisme du High Level Committee en revenant sur cette demande officielle d’iso tank d’oxygène, de respirateurs et de demande de formation du personnel de l’ENT par un spécialiste en réanimation et un infirmier rattaché à ces services délicats alors que ce manque avait été signalé depuis belle lurette. Il expose ses interrogations « Ce n’est qu’aujourd’hui qu’on demande de l’aide. Ce n’est que maintenant que la Santé réclame un audit des pratiques à l’hôpital. Alors, quels sont les protocoles de soins dans nos hôpitaux, qui sont devenus des sources d’infections, où les gens qu’on y envoie pour être soignés sont en train de mourir ? C’est de la négligence criminelle ! », lance le Dr Ramgoolam. Ce dernier estime qu’il serait urgent de « dépolitiser le High Level Committee qui doit être dissout et que des personnes compétentes prennent le relais  ». Et en ce qui concerne la situation de la contamination, le Leader des Rouges réclame un full lockdown pour contenir la contamination, privilégier le Work From Home et ainsi réduire les déplacements en transports en commun. « On ne peut pas demander aux gens de prendre des précautions mais pourquoi permettre qu’ils voyagent dans des autobus de 60 places ou permettre des rassemblements, des mariages et autres de 50 personnes ?  », avance-t-il. Le Dr Ramgoolam propose aussi de convertir des hôpitaux tels que l’hôpital Bruno Cheong à Flacq en un centre totalement dédié aux soins du Covid et bien entendu de faire preuve d’un minimum d’humilité et demander de l’aide aux pays avec qui nous partageons des relations bilatérales. « Ce ne serait pas de trop de demander de l’aide de l’AIIMS de l’Inde », dit -il.

Une meilleure gestion de la situation pandémique est certes urgente. Les deux ténors politique de l’opposition ont proposé mais il en revient au Gouvernement de trancher.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles