23 C
Port Louis
Monday, July 15, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

France : Prisca Thevenot, La Mauricienne De 37 Ans Sera Candidat Pour Les Législatives

Doit Lire

Prisca Thevenot est investie pour les Legislatives 2022 à Chaville, Marnes-la-Coquette, Meudon, Sèvres, Vaucresson et Ville-d’Avray. Elle a confirmé la nouvelle sur sa page Facebook.

« Ensemble, donnons au Président Emmanuel Macron une majorité forte pour agir pour nos territoires et permettre à la France d’avancer » dit-elle.

Prisca Thevenot, est née de parents mauriciens établis en France depuis bientôt 40 ans. C’est l’année dernière que Prisca Thevenot, 32 ans, décide d’adhérer au mouvement En Marche ! pour soutenir la candidature d’Emmanuel Macron à la présidence de la République.

Prisca Thevenot, porte-parole d’En Marche : « Je vis mon engagement politique en famille »

La politique, elle est tombée dedans par hasard en 2017. Depuis, elle est devenue porte-parole du mouvement d’Emmanuel Macron et s’est présentée aux législatives. Prisca Thévenot se confie à Gala.fr sur sa carrière en politique, ses ambitions et sa vie de maman.

Je le gère de manière très fluide et naturelle, aussi parce que j’ai un mari qui me soutient énormément. Il a aussi une vie professionnelle bien remplie, il n’est pas en politique, mais il me laisse l’opportunité de le faire. Je ne suis pas en train de le remercier, mais en tout cas je suis en train de reconnaître que c’est aussi parce que mon mari me permet de le faire que je le fais. Quand j’ai commencé à m’engager en politique, mon premier enfant avait deux ans et mon deuxième avait trois mois. Eux, ils m’ont toujours connu comme ça. C’est naturel pour eux. Je les emmène avec moi quand c’est possible et qu’il y a d’autres militants qui emmènent aussi leurs enfants. Mais tout est naturel, on vit cet engagement politique en famille. Je n’aurais pas pu vivre différemment.

Prisca Thevenot

Porte-parole du mouvement d’Emmanuel Macron, La République en Marche, elle défend le programme de son candidat, rappelle son bilan, et prépare la suite. Pourtant, rien ne la prédestinait à se lancer en politique. Maman avant d’être militante, militante avant d’être candidate aux législatives de 2017, c’est le président de la République lui-même qui l’a poussée à s’engager au détour d’un couloir.

Aujourd’hui, la Mauricienne de 37 ans ne regrette pas d’avoir intégré sa “famille,” politique comme elle l’appelle. À Gala.fr, elle s’est confiée sur ses débuts dans les cafés citoyens, elle est revenue sur sa rencontre avec Emmanuel Macron, mais aussi sur sa vie de maman et les discriminations qu’elle a pu vivre.

Avant d’être porte-parole, je suis surtout une militante. Je pense que je resterai une militante, toujours. Je me suis retrouvée par hasard en politique. Je venais d’accoucher de mon deuxième enfant qui avait quelques semaines, le premier ayant déjà deux ans, je me suis posée des questions et puis la coïncidence voulait qu’un certain Emmanuel Macron se présente à la présidentielle de 2017. Je ne suis pas une “Marcheuse” de la première heure. Alors j’ai lu son livre, j’ai été à des cafés citoyens. On était dans les prémices des grands débats. On échangeait sur le programme avec un certain Stanislas Guerini.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles