24.1 C
Port Louis
Wednesday, May 29, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Accident À Union Ducray : Eric Guimbeau Succombe À Une Hémorragie Intracrânienne

Doit Lire

Plongé dans un coma depuis quatre jour Eric Guimbeau, 63 ans, ancien député de la circonscription N0 17 (Curepipe/Midlands) et pdg du groupe Saint Aubin a succombé à ses blessures à 00 heures 10 du matin le mercredi 6 mars à la clinique Wellkin de Moka. Cet habitant de morcellement pont Carbonnel, Curepipe avait fait une lourde chute sur la route Royale de l’Union Ducray alors qu’il conduisait sa motocyclette de la marque Harley Davidson dans l’après-midi du dimanche 3 mars. L’autopsie pratiquée sur  son corps a attribué son décès à une hémorragie intracrânienne.

L’accident et l’annonce du décès d’Eric Guimbeau a été choc pour des habitants de la circonscription N0 17 et dans la classe politique. Il avait été élu à trois reprises dans cette circonscription aux législatives de   2000,2005 et 2010. Il avait créé son propre parti en 2009, le Mouvement Mauricien Social-Démocrate (MMSD) après avoir quitté le PMSD en 2009. Alors membre du MMM, il avait été élu pour la première sous l’alliance MSM-MMM, en 2005 sous la bannière du PMSD, après son départ de ce parti il a créé MMSD, son parti ainsi dans une alliance avec le MMM et l’Union nationale d’Ashok Jugnauth il avait été élu pour la troisième fois. En 2014 il avait été battu lors de la victime de l’alliance Lepep.

C’est vers 12 heures 20, le dimanche 3 mars que cet accident s’était produit sur la route Royale de l’Union Ducray. Venant de Souillac, il roulait en direction de Saint Aubin. C’est suite à une requête que des policiers du poste de police de Souillac se sont rendus sur le lieu de cet accident. Eric  Guimbeau gisait sur l’asphalte au milieu de cette route. Il était inconscient et avait une blessure à la tête.

Selon les images de caméras de surveillance, il roulait à une vitesse raisonnable en compagnie de sept autres motards. Une ambulance du Service d’Aide Médicale d’urgence a été sollicitée pour le conduire à l’hôpital Jawaharlall Nehru de Rose-Belle. Après que des premiers soins lui ont été prodigués, il a été admis dans une salle de l’unité des soins intensifs et placé sous respiration artificielle. Son état de santé était considéré comme étant critique.

Dans la soirée du dimanche 3 mars, il avait été transféré à la clinique Wellkin. Une autopsie a été  pratiquée sur son corps le mercredi matin du 6 mars à la morgue de l’hôpital Victoria, Candos. Celle-ci pratiquée  par le Dr Sudesh Kumar Gungadin, chef du département médicolégal de la police a attribué son décès à une hémorragie intracrânienne.

Une enquête a été initiée au niveau du poste de police de Souillac pour faire la lumière sur les circonstances exactes de cet accident.

Les funérailles d’Eric Guimbeau sont prévues à 11 heures le samedi 8 mars. Après la cérémonie funèbre à l’église de Sainte Thérèse, Curepipe, il sera inhumé au cimetière de Mahébourg. Ce vendredi 7 mars sa dépouille sera exposée chez sa mère au domaine Les Aubineaux  à Forest-Side où les membres du public pourront lui rendre un dernier hommage.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles