20.2 C
Port Louis
Sunday, July 21, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Tensions Est-Ouest : Echange Téléphonique Entre Joe Biden Et Vladimir Poutine

Doit Lire

Un échange verbal à haut risque ce mardi entre les présidents russe et américain. Washington veut éviter une escalade militaire en Ukraine. Et Moscou entend marquer ses propres “lignes rouges” stratégiques.

Le président américain Joe Biden et le président russe Vladimir Poutine ont eu deux heures de discussions virtuelles sur l’Ukraine et d’autres différends mardi, alors que les Occidentaux craignent que Moscou ne soit sur le point d’envahir son voisin du sud.

Des images de la télévision russe ont montré Biden et Poutine se saluant amicalement au début d’un échange qui s’annonçait tendu. Biden a dit à Poutine qu’il espérait que leur prochaine rencontre se ferait en personne.

La Maison-Blanche a publié un communiqué indiquant que les discussions avaient commencé, mais n’a montré aucune image de la “Situation Room” sécurisée où se trouvait Biden.

Les deux dirigeants ont parlé pendant deux heures et une minute, selon la Maison Blanche.

Le Kremlin a déclaré qu’il espérait que les deux dirigeants pourraient tenir un sommet en personne pour discuter de ce qu’il a décrit comme l’état lamentable des relations entre les États-Unis et la Russie, qui sont au plus bas depuis la fin de la guerre froide.

Putin - Biden

Des responsables américains ont déclaré avant la vidéoconférence que M. Biden dirait à M. Poutine que la Russie et ses banques pourraient être frappées par les sanctions économiques les plus sévères à ce jour si elle attaque l’Ukraine.

Ils ont déclaré que ces sanctions, qui, selon une source, pourraient viser les plus grandes banques russes et la capacité de Moscou à convertir les rubles en dollars et autres devises, étaient destinées à dissuader Poutine d’utiliser les dizaines de milliers de soldats massés près de la frontière ukrainienne pour attaquer son voisin du sud.

Les responsables ukrainiens et occidentaux craignent qu’un renforcement militaire russe près de l’Ukraine ne soit le signe d’un projet d’invasion du voisin ex-soviétique par Moscou.

Le Kremlin insiste sur le fait qu’il n’a aucune intention de ce genre et accuse l’Ukraine et ses soutiens occidentaux de faire ces déclarations pour dissimuler leurs propres projets agressifs.

Il est difficile de savoir si la concentration de troupes russes annonce une attaque imminente. Le président russe Vladimir Poutine a fait pression pour obtenir des garanties occidentales empêchant l’extension de l’OTAN à l’Ukraine, et l’augmentation des troupes pourrait être le reflet d’une tentative d’appuyer ce message.

Outre la question de l’Ukraine, les deux dirigeants ont discuté “du dialogue entre les États-Unis et la Russie sur la stabilité stratégique, d’un dialogue distinct sur les logiciels rançonneurs, ainsi que d’un travail conjoint sur des questions régionales telles que l’Iran”, a indiqué la Maison Blanche.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles