23 C
Port Louis
Sunday, July 14, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Propos De Joanna Bérenger : L’aile Féminine Du MSM Rexige Sa Démission Du Parlement

Doit Lire

La polémique Joanna Bérenger s’enfle. Suivant un acharnement de ‘Shame’ sur les réseaux sociaux par des internautes en outrance, l’aile féminine du Mouvement Socialiste Mauricien (MSM) a tenu un point de presse ce samedi matin pour réclamer la démission de la députée du Mouvement Militant Mauricien (MMM) du Parlement, la jugeant de raciste.

Précisions de Joanna Bérenger

La députée mauve avait publié un post au vendredi 15 juillet à 12h14, plus précisément une expression mauricienne d’antan. Le post se lit : « Apel sa : Manz bondie, kaka diab ». C’est une vieille expression pour qualifier un « double face ». En titre de son post, elle disait « Connaissez-vous ce proverbe ? Notre langue créole cache une richesse et une sagesse extraordinaire ».

Joanna Berenger
Joanna Berenger

Le MSM a allégué que ce post fait référence au passage du Premier Ministre au Somnath Spiritual Park à Ganga Talao lors du lancement symbolique des activités dans le cadre du mois sacré de Shravan Mass (commémoration du sacrifice du dieu Shiva, qui avait avalé du poison pour sauver l’humanité). Le couple premier ministériel a été filmé en train de prier lors du Kalash Stapna.

Joanna Bérenger, suivant le déferlement contre elle sur sa page officielle, a posté une vidéo d’explication dans la même soirée à 19 heures. Elle a fait état que les propos de son post ont été mal compris et détournés sur un caractère communal : « Le proverbe en créole que j’ai posté sur ma page a été mauvaisement interprété. A aucun moment, je n’ai voulu insulter une religion. Mais malheureusement, mes propos ont été détournés, je suis triste que ce proverbe a été détourné de sa signification et certaines personnes se sont sentis insultés. Je n’avais aucunement de telles intentions ».

KKS : « Les excuses ne suffiront pas »

Reste que ses excuses publiques n’ont pas suffi. L’aile féminine du MSM face à la presse, menée par la Ministre, Kalpana Koonjoo-Shah et soutenue par Teena Jutton, Subashnee Luchmun-Roy, Joanne Tour, Sandra Mayotte, et Dorine Chuckory, réclame sa démission du Parlement. « Joanna Bérenger n’a pas respecté le droit constitutionnel de tous Mauriciens de pratiquer sa religion. Nous aurions réagi de la même façon si une autre religion était concernée… Nous vivons dans un pays arc-en-ciel, multiracial et multiculturel, et c’est ça notre plus grande richesse, notre trésor. Nous devons mesurer la portée de chacune de nos paroles. Elle ne mérite pas de siéger dans le temple de la démocratie. Joanna Bérenger a démontré sa petitesse d’esprit. Elle a insulté la croyance de milliers de Mauriciens. Peut-on associer le divin à des telles inepties ? » a lâché la Ministre.

Sandra Mayotte a jugé ses propos de racistes et inacceptable par la communauté hindoue « C’est triste que Joanna Bérenger soit tombée dans la haine raciale », a-t-elle déclaré.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles