25.3 C
Port Louis
Tuesday, February 27, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Partie Pour Un Entretien D’embauche, Elle Allègue Avoir Eté Violée Par Un Soi-Disant Recruteur

Doit Lire

Une femme de 33 ans, habitant le village de Chemin Grenier a fait une déposition au poste de police de La Gaulette pour relater les sévices sexuels dont elle a été victime dans un bois au Morne en fin d’après-midi du jeudi 9 février.  L’auteur de ces actes serait un homme qu’elle a connu suite à une annonce de recrutement pour un poste de thérapeute dans un spa. Arrivée au point de rendez-vous à proximité du terrain de foot du Morne, elle a été emmenée dans un sentier pour y être dépouillée après avoir été agressée et menacée au cutter. Elle a été par la suite  ligotée de ses mains et pieds  avant d’être violée. La Criminal Investigation Division (CID) de la division d’ouest a été saisie de cette affaire pour retracer le présumé agresseur de cette femme.

C’est vers les 22 heures dans la soirée du jeudi 9 février que cette habitante de Chemin Grenier  a enregistré une plainte pour viol au poste de police de La Gaulette. D’abord elle a fait l’historique de la raison qui l’a emmenée à venir dans le village du Morne. Quatre jours de cela elle dit être tombée sur une annonce sur Facebook. Un internaute avait posté une annonce  sur sa page concernant le recrutement d’un thérapeute pour travailler dans un spa à Quatre Bornes.

La trentenaire dit avoir pris contact avec la personne à travers messenger , mais il n’y a pas eu des réponses. Le vendredi 9 février elle a reçu un message d’une personne qui s’est introduite comme la personne en question, Elle dit rechercher en toute urgence une  thérapeute pour travailleur  dans un spa dans e village du Morne. Un rendez-vous a été donné à l’habitante du sud vers 14 heures le même jour.

Comme convenu dans les messages et appels audio, elle était arrivée au point de rendez-vous à 14 heures. Effectivement elle a rencontré un individu qui s’est présenté comme la personne qui a placée cette annonce. Il mesure environ un mètre soixante, portant une barbe, un t-shirt noir et un survêtement de couleur gris. Cet homme l’a conduit sur un sentier le long de la route Royale du Morne à proximité du snack Lagon Vert pour se diriger ensuite dans le bois où se situerait le spa.

Aussitôt dans ce sentier, cet homme l’a attaqué au cutter aux poignets et au bras droit avant d’être entrainée sous un arbre. Ses mains et pieds ont été ligotés avec un câble en plastique et le t-shirt noir. Le trentenaire a été par la suite dépouillée de son téléphone cellulaire, sa carte bancaire dans un sac en cuir qui contenait également des produits cosmétiques et des documents. Elle a été forcée de donner son code secret. Son portefeuille avec la somme de Rs 700 et sa carte identité et une paire de lunettes de lecture.

Sous la menace a été contrainte de se mettre à genoux avant d’être abusée sexuellement.  Craignant pour sa vie, elle dit n’avoir pas eu d’autre choix que de se soumettre à la volonté de ce pervers. Après avoir assouvi à sa pulsion sexuelle le suspect l’a abandonné sur place. Peu de temps après la trentenaire a pû se libérer avant de se rendre au poste de police de Rivière Noire pour relater son supplice.

L’habitante du sud a été admise à l’hôpital Victoria à Candos où le protocole pour les victimes d’abus sexuel a été mis en place. Durant la journée du samedi 10 février elle a été examinée par un médecin légiste.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles