20.2 C
Port Louis
Friday, June 21, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Le Système E-DMS Pour Améliorer L’efficacité, La Transparence Et La Responsabilité Dans Le Service Public

Doit Lire

Le système de gestion électronique des documents (E-DMS), un projet mis en œuvre dans le cadre de la stratégie de transformation numérique du service public du gouvernement et dont l’objectif est d’améliorer l’efficacité de la gestion des documents, a été lancé par le ministre de la fonction publique et des réformes administratives et institutionnelles, M. Teeruthraj Hurdoyal, hier matin, au Westin Turtle Bay Resort, à Balaclava.

L’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Japon, M. Shuichiro Kawaguchi, la représentante résidente du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) pour Maurice et les Seychelles, Mme Amanda Serumaga, le secrétaire à la fonction publique, M. Koosiram Conhye, des responsables de ministères et de départements publics, ainsi que d’autres personnalités étaient également présents à l’événement.

Dans son allocution, le ministre de la fonction publique a souligné que le lancement de l’E-DMS marquait un tournant dans la marche vers un gouvernement plus efficace, transparent et centré sur les citoyens. “Le projet vise à rationaliser les processus d’enregistrement, à améliorer l’accessibilité, à assurer un stockage sécurisé et centralisé des dossiers officiels sur une plateforme numérique et à permettre le stockage, la récupération et le partage d’informations entre les ministères et les départements”, a-t-il déclaré.

Le ministre a également remercié le PNUD et le gouvernement japonais pour leur soutien à l’E-DMS à Maurice. “L’assistance fournie par le PNUD dans le cadre du budget supplémentaire du Japon a été déterminante pour la mise en œuvre de ce projet de transformation et nous leur sommes immensément reconnaissants d’avoir cru en notre vision de mettre en œuvre des projets de transformation numérique dans notre service public”, a-t-il déclaré.

Launch of Electronic Document Management System

En outre, M. Hurdoyal a insisté sur la nécessité d’un changement culturel, où toutes les parties prenantes adoptent la transformation numérique et adaptent leur mentalité et leurs flux de travail en conséquence. Il a également souligné l’importance de doter les fonctionnaires des compétences et des connaissances nécessaires, par le biais d’une formation et d’un soutien complets, afin de maximiser le potentiel de l’E-DMS.

En outre, le ministre Hurdoyal a énuméré d’autres projets et programmes en cours, axés sur la transformation de la fonction publique. Il s’agit notamment du système de gestion des ressources humaines (eHR), qui vise à numériser les fonctions essentielles de la gestion des ressources humaines ; du cadre “bac à sable”, qui vise à promouvoir l’adoption de technologies innovantes ; et de la plateforme de services en ligne, qui permet de traiter et de prescrire des services dans des délais plus courts.

Pour sa part, l’ambassadeur du Japon a déclaré que le Japon était fier d’être un partenaire proche de Maurice et de participer à la reprise économique rapide et réussie du pays après la pandémie du COVID 19. Il a souligné que le gouvernement japonais avait pris en compte les besoins de Maurice et mobilisé un budget supplémentaire pour le projet ‘Supporting an Inclusive and Multi-Sectoral Response to COVID-19 and Addressing its Socio-economic Impact in the Republic of Mauritius through the UNDP’ (Soutenir une réponse inclusive et multisectorielle au COVID-19 et traiter son impact socio-économique dans la République de Maurice par l’intermédiaire du PNUD). “Cette assistance représente un autre développement positif dans la relation dynamique et de longue date entre nos pays”, a affirmé M. Shuichiro Kawaguchi.

Quant à la représentante du PNUD pour l’île Maurice et les Seychelles, elle a estimé que le ministère de la fonction publique était l’épine dorsale de tout secteur public efficace. Elle a rappelé le rôle essentiel joué par les responsables de la santé publique et d’autres travailleurs publics dans la protection des communautés pendant la pandémie de COVID-19, et a souligné les besoins exprimés par ces responsables publics en matière de soutien et d’adoption de méthodes de collaboration modernes conformes à la loi sur la protection des données et à la loi sur les transactions en ligne. Mme Amanda Serumaga s’est donc félicitée de la mise en œuvre d’un E-DMS complet et flexible qui, selon elle, constitue une étape essentielle vers la mise en place d’un gouvernement sans papier.

Il est à noter qu’un atelier de démonstration des fonctionnalités de l’E-DMS a été organisé après la cérémonie de lancement.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles