24.7 C
Port Louis
Wednesday, December 6, 2023

Download The App:

Read in English

spot_img

La Lutte Contre L’exploitation Et Les Abus Sexuels Des Enfants En Ligne Au Centre D’un Atelier De Deux Jours

Doit Lire

Un atelier de deux jours sur la lutte contre l’exploitation et l’abus sexuels des enfants en ligne a débuté mercredi matin à l’hôtel Intercontinental Balaclava, en présence du procureur général, du ministre de l’agro-industrie et de la sécurité alimentaire, M. Maneesh Gobin, de l’ambassadeur et chef de délégation de l’Union européenne (UE), M. Vincent Degert, et d’autres personnalités.

L’événement est une initiative du bureau du procureur général de Maurice en collaboration avec les projets du Conseil de l’Europe, à savoir GLACY+ (Action mondiale contre la cybercriminalité) et Octopus. Une cinquantaine de participants issus des organismes chargés de l’application de la loi, du bureau du directeur des poursuites publiques, de la police mauricienne et de l’équipe d’intervention en cas d’urgence informatique de Maurice assistent à l’atelier qui sera animé par quatre experts du Conseil.

GLACY est un projet conjoint de l’UE et du Conseil de l’Europe visant à aider les pays du monde entier à mettre en œuvre la Convention de Budapest. Quant à Octopus, il repose sur des contributions volontaires des États, des parties et des observateurs de la Convention sur la cybercriminalité et d’autres organisations des secteurs public et privé, visant à soutenir la mise en œuvre de la Convention de Budapest sur la cybercriminalité, de ses protocoles et des normes connexes.

Dans son discours d’ouverture, le ministre Gobin a observé que, malgré la présence des législations et des lois nécessaires, le nombre de cas d’abus et d’exploitation sexuels d’enfants a augmenté au fil des ans pour devenir un sujet de préoccupation mondiale. Il a indiqué que l’utilisation des nouvelles technologies, de l’internet et des téléphones portables permet aux délinquants sexuels d’accéder facilement à l’espace des enfants en ligne par le biais des plateformes de médias sociaux et des jeux en ligne. “La technologie sera là, mais les efforts que nous devons déployer doivent être très ciblés et clairs”, a-t-il déclaré, ajoutant que “nous devons traquer et poursuivre les délinquants”.

Workshop members

À cette fin, le ministre Gobin a déclaré qu’un nouveau logiciel sera déployé pour traquer les délinquants à l’aide de preuves électroniques et faciliter l’accès aux données pour des actions ultérieures. Il a souligné la nécessité de disposer de tels programmes de renforcement des capacités qui amélioreront l’expertise des services répressifs et des procureurs.

Il a exprimé sa gratitude à l’UE et à l’ambassade des États-Unis pour le soutien technique et l’expertise qu’ils apportent à Maurice dans la lutte contre l’exploitation en ligne et la maltraitance des enfants.

Pour sa part, l’ambassadeur Degert a parlé de la vulnérabilité des enfants sur les espaces en ligne tout en déclarant qu’il est une obligation de protéger tous les enfants et de sauvegarder leurs droits. “Nous devons être prêts car les cas d’exploitation et d’abus sexuels d’enfants ne cessent de croître avec les nouvelles technologies”, a-t-il déclaré.

Il a souligné la pertinence de la prévention, de l’éducation et de la sensibilisation, ajoutant qu’il est important de mettre en place une protection plus forte et des poursuites sévères. “Nous devons définir un cadre juridique solide et complet pour lutter contre les abus et l’exploitation des enfants”, a-t-il souligné.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles