22.4 C
Port Louis
Wednesday, June 19, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Elle Accuse Son Ex- Époux, Un Policier, De Sodomie

Doit Lire

Une femme de 32 ans et travaillant à son compte a rapporté un cas de sodomie contre son ex-époux, un policier de 46 ans. Son époux aurait commis ce délit, a-t-elle indiqué, sur sa personne avant qu’elle n’obtienne le divorce le 19 janvier de cette année. Ce policier, affecté à une branche de la Special Supporting Unit (SSU), a lui fait une Precautionary Measure (PM) contre son ex-épouse, qui lui aurait dit, « mo pou guete kouma to pou re marye, mo pou fer fos deklarasyon sodomi kont twa ek mo pou fer twa perdi to travay ».

C’est au poste de police de Rivière du Rempart que la trentenaire s’est rendue dans l’après-midi du lundi 6 février pour rapporter un cas de sodomie. Dans cette plainte, cette femme, une habitante de la région de Rivière du Rempart, a expliqué qu’elle était mariée religieusement et civilement à cet homme. Toutefois au mois d’août 2022, ils ont commencé à vivre séparément, et son époux était parti vivre à L’Espérance, Trébuchet.

Le 19 janvier de cette année, leur divorce a été prononcé par la Cour Suprême et son ex-époux a eu la garde de leur fille. Cette femme a déclaré, dans sa déposition, que lorsqu’ils vivaient ensemble, son époux pratiquait la sodomie avec elle avec son consentement mais qu’elle était parfois forcée de la faire. Selon cette habitante de Rivière du Rempart, ce délit avait été commis au domicile de son ex à L’Espérance, Trébuchet.

La trentenaire a tenu à dire aux policiers qu’elle n’était pas au courant que la sodomie était un acte illégal. Après sa déposition, elle a été admise à l’hôpital du Nord.

Au matin du lundi 6 février vers 10 heures, ce policier s’est rendu au poste de police de Piton pour faire une PM. Il dénoncé son ex-épouse pour sa mauvaise intention de lui faire du tort par une fausse accusation. Le dimanche 5 février vers 10 heures 30, il s’était rendu chez son ex épouse pour récupérer  sa fille de 12 ans, lorsque son ex épouse lui a lancé, « mo pou guete kouma to pou re marye, mo pou fer fos deklarasyon sodomi kont twa ek mo pou fer twa perdi to travay ».

Une enquête a été initiée au niveau du poste de police de Piton pour faire la lumière sur ces allégations.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles