19.4 C
Port Louis
Friday, June 21, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

ACP Gangadin A Déposé Une Plainte Contre Le Bureau Du DPP Après La Réponse De Ce Dernier Aux Allégations De La Police

Doit Lire

Dans un communiqué de presse publié le lundi 18 mars, le bureau du directeur des poursuites publiques a répondu à une conférence de presse tenue par un officier de police le vendredi 15 mars 2024 au sujet des “avis de pénalité fixe”. Le bureau du DPP maintient qu’il n’a pas été informé de problèmes ou de cas présumés d’abus de justice par la police avant cette conférence de presse.

Au cours de la conférence de presse, l’ACP Gungadin a formulé de graves allégations à l’encontre du bureau du DPP, les qualifiant de “gratuites, infondées et scandaleuses”. Le bureau du DPP déplore ces déclarations diffamatoires faites en l’absence de tout fait pertinent alors que les enquêtes sont toujours en cours, ce qui est une situation sans précédent.

Le bureau du DPP souligne également la désignation d’un huissier de justice par l’officier de police, un acte qui est à la fois moralement et juridiquement répréhensible.

Le communiqué de presse indique qu’il y a quelques semaines, le bureau du DPP a été informé par la presse d’une irrégularité présumée dans le traitement des amendes forfaitaires. En conséquence, une enquête interne a été menée, qui a révélé que toutes les procédures établies avaient été scrupuleusement suivies et qu’aucune anomalie n’avait été détectée.

Si des informations trompeuses ont été fournies au bureau du DPP par des membres du public, une enquête de police est justifiée pour traduire ces personnes en justice. Cependant, le communiqué de presse indique que l’officier de police semble avoir agi dans le but de ternir la réputation du Bureau et de ses officiers. Il s’agit d’une forme d’intimidation que le Bureau ne tolérera pas.

Le Bureau du DPP affirme qu’il attendra fermement les résultats de l’enquête de police et se réserve le droit d’engager des poursuites civiles et/ou pénales à l’encontre de l’officier concerné.

“Le communiqué du bureau du directeur des poursuites publiques (DPP) m’a donné plus de courage pour lutter contre la corruption”. La déclaration de l’ACP Dhunraz Gangadin sur le défi defimedia.info a été faite ce lundi après-midi 18 mars. L’ACP Gangadin a déposé une plainte contre le bureau du DPP auprès du Central CID. Dans une déclaration publiée par le bureau du DPP, il a critiqué un acte de “victimisation en vertu de la PoCa [loi sur la prévention de la corruption]” à son encontre. “J’ai décidé de mettre un terme à cette affaire. La vérité finira par éclater. Je ne reculerai pas, je ne suis pas un lâche”, a-t-il proclamé.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles