21.3 C
Port Louis
Sunday, October 2, 2022

Download The App:

Read in English

spot_img

Accords De Libre-Echange : Le Ministre Ganoo Préside La Deuxième Réunion Du Comité Interministériel

Doit Lire

La deuxième réunion du Comité interministériel de suivi et de mise en œuvre des accords de libre-échange (ALE) a été présidée par le ministre des Transports terrestres et du métro léger, ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration régionale et du Commerce international, M. Alan Ganoo, hier, le mercredi 17 aout, à Medine Mews à Port-Louis.

L’objectif était de faire le point sur l’état d’avancement de la mise en œuvre des accords de libre-échange dans différents secteurs. C’était également l’occasion pour les représentants des secteurs public et privé d’exposer leurs points de vue et leurs propositions.

Dans son discours d’ouverture, le ministre Ganoo a rappelé qu’en octobre 2021, le Cabinet a accepté de mettre en place un comité interministériel sous sa présidence en vue de suivre les différents ALE signés par Maurice.

Le ministre a souligné que l’année dernière, Maurice a signé des ALE avec l’Afrique, la Chine, le Royaume-Uni et l’Inde. Les ALE, a-t-il souligné, offrent de grandes opportunités pour le pays et il est nécessaire de concevoir des stratégies appropriées pour augmenter les exportations de biens et de services et attirer les investissements étrangers.

Second Inter-Ministerial Committee Meeting

En ce qui concerne les accords commerciaux avec la Chine et l’Inde, le ministre a observé que des progrès ont été réalisés et que les accords sont hautement bénéfiques pour Maurice. Le pays doit travailler en collaboration avec la Chine et l’Inde pour libérer d’autres potentiels, a-t-il ajouté.

Il a également indiqué qu’un comité de coordination technique a été mis en place pour élaborer un plan d’action avec la collaboration de toutes les parties prenantes.

Les discussions au cours du comité interministériel ont porté sur les points suivants : Le Comité de coordination technique pour la promotion du commerce et des investissements ; l’exploitation des accords commerciaux existants avec les partenaires traditionnels ; l’examen des nouveaux accès au marché à exploiter dans le cadre des accords commerciaux récemment négociés ; une meilleure connectivité avec les marchés clés ; la restructuration du secteur manufacturier ; l’attraction des investissements ; la promotion de l’esprit d’entreprise ; et le développement de synergies entre les missions/ambassades mauriciennes et les institutions des secteurs public et privé.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles