24.8 C
Port Louis
Monday, June 24, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Rodrigues: Mouches à Fruits Et Cochenilles Sous Contrôle

Doit Lire

L’impact de l’invasion des mouches des fruits et des cochenilles est sous haute surveillance à Rodrigues. C’est la réponse du commissaire à l’agriculture Richard Payendee, qui répondait à une question que lui avait adressée Nicolas Von Mally sur les ravages causés par ces parasites dans les champs. C’était lors de la dernière session de l’Assemblée Régionale de Rodrigues, le 10 août dernier. Le commissaire a indiqué qu’en effet, ces insectes sont les principaux ravageurs affectant la production de fruits et légumes à Rodrigues. Il a ajouté que le “Area-wide National Fruit Fly Control Program” initié à Maurice en 1994 a été étendu à Rodrigues. Ce programme consiste principalement en l’application d’appâts et en des techniques d’annihilation des mâles. Au cours des 20 dernières années, une “Unité de contrôle des nuisibles” a été mise en place au niveau de la Commission de l’agriculture afin de surveiller et de contrôler les nuisibles affectant le secteur. Cette unité surveille chaque semaine des pièges sur 206 sites répartis sur toute l’île et assiste également les planteurs grâce à des produits phytosanitaires écologiques mis à leur disposition. La lutte contre les mouches des fruits et les cochenilles est une activité continue de grande importance pour la commission.

Fruit Fly
Fruit Fly
Mealy Bugs
Mealy Bugs

Selon Richard Payendee, une enquête réalisée a permis de détecter la présence de six types différents de mouches des fruits qui affectent les fruits et légumes de l’île. La population de ces insectes était à son maximum entre novembre et février, période où la plupart des arbres fruitiers portent des fruits. “Plusieurs mesures ont été adaptées par la commission pour lutter contre les mouches des fruits et les cochenilles, afin de réduire leur impact et, à terme, de les éradiquer. Nous avons l’intention d’introduire des mouches des fruits mâles stériles et des œufs parasites. Et un bâtiment est en cours de réhabilitation à Citronelle pour accueillir la salle d’élevage des insectes. Ceux-ci seront ensuite relâchés dans la nature dans les régions infestées où ils ne pourront plus se reproduire car ils seront stériles. Certaines espèces pourront être éradiquées de cette manière et d’autres moyens d’éradication seront également utilisés”, a-t-il déclaré. Il a également indiqué que certaines espèces ont été efficacement contrôlées et éradiquées par la propagation de leur parasite naturel qui est une coccinelle appelée ‘Rodolia’. Un site de reproduction naturel a été mis en place aux Graviers et les parasites ont ensuite proliféré jusqu’à neuf taches infectées qui ont été traitées avec succès par cette méthode.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles