21.3 C
Port Louis
Monday, May 20, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Le Premier Ministre Canadien Justin Trudeau Quitte Delhi Après Un Problème Technique Dans Son Avion

Doit Lire

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a quitté l’Inde après que sa visite dans la capitale indienne a été prolongée de deux jours à la suite d’un problème technique survenu dans son avion. Il devait partir dimanche, après la conclusion du sommet du G20, mais en raison d’un problème mécanique dans son avion, il a dû rester à New Delhi deux jours de plus. 

Les partis d’opposition au Canada et certains utilisateurs des médias sociaux ont critiqué ce retard. 

Les relations entre le Canada et l’Inde ont connu des tensions au cours des derniers mois, ce qui s’est manifesté lors de la rencontre de M. Trudeau avec des utilisateurs de médias sociaux.

Selon le média indien India Today, la visite de M. Trudeau “n’a rien fait pour réparer les liens glacials qu’il a noués avec l’Inde”.

Quelques jours avant son départ pour Delhi, M. Trudeau a brusquement annoncé que son pays reportait les négociations sur un accord commercial entre les deux nations.

Les grandes manifestations sikhes au Canada ont été une source majeure de tension. L’Inde s’inquiète des actions des séparatistes sikhs, bien qu’elle nie toute implication dans le meurtre, en juin, d’un éminent partisan de l’indépendance sikhe en Colombie-Britannique.

Selon le bureau de M. Modi, lors de sa rencontre avec M. Trudeau dimanche, ce dernier a fait part de son inquiétude quant aux “activités anti-indiennes continues d’éléments extrémistes au Canada”. Il a déclaré que ces éléments encourageaient le sécessionnisme et incitaient à la violence.

Le premier ministre canadien a “souligné l’importance du respect de l’État de droit, des principes démocratiques et de la souveraineté nationale”, selon le bureau de M. Trudeau.

Plus tard, lors d’une conférence de presse, M. Trudeau a déclaré que lui et M. Modi avaient également parlé de l’ingérence étrangère dans les affaires canadiennes. Le Canada s’intéresse à la Chine, à la Russie et à l’Inde dans le cadre d’une vaste enquête sur l’ingérence électorale.

Des inquiétudes ont été soulevées lorsque le président indien Droupadi Murmu a invité des dirigeants étrangers à un repas au cours du week-end ; selon certaines sources, le premier ministre canadien a choisi de ne pas s’y rendre. Son administration n’aurait fourni aucune explication. Certains observateurs ont également déclaré qu’il s’était empressé de refuser de serrer la main de Modi.

On ignore ce qu’il a fait ces deux derniers jours. Selon des sources médiatiques, il aurait passé le temps dans son hôtel car il n’avait pas d’autres obligations officielles.

Ni M. Trudeau ni le gouvernement indien n’ont fait de déclarations publiques concernant le retard de son départ de l’Inde.

Toutefois, un ministre indien s’est rendu sur place pour lui faire officiellement ses adieux et lui souhaiter, ainsi qu’à son groupe, “un bon voyage de retour” au nom de l’administration de Modi.

La BBC a été informée lundi par le ministère canadien de la défense nationale que l’avion de M. Trudeau, un CC-150 Polaris de l’ARC portant le numéro de queue “01”, avait un “problème de maintenance” causé par un “composant qui devra être remplacé”.

La sécurité de tous les passagers est essentielle pour l’ARC et les vérifications de sécurité avant le vol font partie intégrante de tous nos protocoles de vol. La découverte de ce problème prouve que ces protocoles sont efficaces”.

Selon le ministère de la défense, un nouvel avion a été envoyé en Inde pour récupérer M. Trudeau.

Selon le Toronto Star, l’ARC a envoyé un technicien en Inde, qui a pu résoudre le problème. L’avion CC-150 Polaris fait partie d’une ancienne flotte qui a fréquemment rencontré des problèmes et qui doit être remplacée, a-t-on ajouté. Ce n’est pas la première fois que M. Trudeau rencontre des problèmes lors de ses déplacements en avion.

En 2019, l’aile d’un jet loué pour l’emmener en campagne s’est écrasée sur un avion transportant des journalistes. Il ne voyageait pas dans l’avion à ce moment-là.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles