21.3 C
Port Louis
Monday, May 20, 2024

Download The App:

Read in English

spot_img

Le Pakistan Ordonne À 1,7 Million De Réfugiés Afghans De Quitter Le Pays D’ici Novembre

Doit Lire

Les autorités pakistanaises ont ordonné à 1,7 million de demandeurs d’asile afghans non approuvés de quitter le pays d’ici novembre.

Les tensions se sont accrues à la suite de la multiplication des attaques terroristes le long de la frontière entre les deux pays cette année. Le Pakistan a attribué les attaques contre les postes frontières à des opérateurs opérant depuis l’Afghanistan, ce que le gouvernement taliban a réfuté.

Islamabad, cependant, est devenu plus rancunier en conséquence et a promis mardi une répression de l’immigration “illégale”.

La semaine dernière, au moins 50 personnes ont été tuées lors de l’explosion d’une mosquée dans la ville de Mastung, près de la frontière afghane, au cours d’une fête religieuse.

Lorsqu’il a ordonné la répression des Afghans “illégaux” mardi, le ministre pakistanais de l’intérieur, Sarfraz Bugti, n’a pas semblé faire clairement référence à cet incident ou à un autre survenu dans la région du Baloutchistan.

Le droit international défend la liberté de chercher refuge dans un autre pays. Le Pakistan a accueilli des centaines de milliers de réfugiés afghans, notamment depuis que les talibans ont repris le contrôle de l’Afghanistan en 2021.

Selon les Nations unies, 1,3 million d’Afghans figurent sur la liste des réfugiés, tandis que 880 000 autres ont reçu l’autorisation légale de rester dans le pays.

Toutefois, M. Bugti a affirmé mardi que 1,7 million d’autres personnes se trouvaient “illégalement” sur le territoire pakistanais, faisant ainsi clairement allusion à ceux qui n’ont pas encore obtenu le statut de réfugié. D’ici la fin du mois, a-t-il ajouté, ces personnes devront quitter le pays, soit volontairement, soit par déportation forcée.

“S’ils ne partent pas… toutes les forces de l’ordre des provinces ou du gouvernement fédéral seront utilisées pour les expulser”, a-t-il ajouté. Il n’a pas donné de détails sur la manière dont une telle opération serait menée.

Il a également annoncé la formation d’une équipe spéciale chargée de trouver et de saisir les entreprises privées et les biens des Afghans vivant “illégalement” dans le pays.

En réponse, les responsables afghans au Pakistan ont déclaré que des personnes ayant ou non l’autorisation légale de rester en Afghanistan avaient déjà été arrêtées par la police locale.

Plus de 1 000 Afghans ont été détenus au cours des deux dernières semaines, a affirmé l’ambassade dans un message publié sur X, anciennement connu sous le nom de Twitter.

La province du Baloutchistan, proche de la frontière pakistanaise, est régulièrement attaquée par des combattants armés, notamment l’organisation terroriste État islamique et le Tehrik-e Taliban Pakistan (TTP), également connu sous le nom de Taliban pakistanais.

Au début du mois dernier, une explosion dans le même quartier a blessé au moins 11 personnes, dont un leader musulman bien connu.

Islamabad a finalement demandé à tous les Afghans présents dans le pays de partir, y compris ceux qui ont un statut légal et une carte de résident pakistanais, selon le radiodiffuseur public local APP. Pour son reportage, elle s’est appuyée sur des sources officielles.

Selon M. Bugti, plus de la moitié des 24 attentats suicides perpétrés près de la frontière pakistanaise depuis janvier ont été perpétrés par des terroristes opérant depuis l’Afghanistan.

À partir du 1er novembre, il a annoncé des conditions d’entrée plus strictes pour les Afghans, déclarant que seuls les voyageurs munis de passeports et de visas valides seraient autorisés à entrer sur le territoire.

Les Afghans ont l’habitude d’utiliser leur carte d’identité nationale comme moyen d’identification pour entrer au Pakistan par les frontières terrestres. Le nombre d’Afghans souhaitant obtenir des documents d’entrée au Pakistan est très élevé et la procédure d’obtention de visas et de passeports dure depuis des mois.

- Advertisement -spot_img

Plus D'Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernières Nouvelles